Togo: Des contestataires de la présidentielle gazés à Lomé Featured

Written by  Fév 28, 2020

La première manifestation à laquelle a appelé Mgr Kpodzro et les acteurs de sa Dynamique a été dispersée vendredi à Lomé. Cette manifestation a pour mot d'ordre la contestation des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 février dernier. On dénombre des blessés et des arrestations dans les rangs des contestataires.

Les couleurs avaient été données tôt le matin avec l’encerclement des domiciles de Mgr Kpodzro et d’Agbeyome Kodjo, le président du MPDD qui continue de revendiquer sa « victoire » à l’issue du scrutin.

En fin de matinée, l’archevêque qui avait réussi à sortir de chez lui avait été contraint de retourner à la maison après son passage à la délégation de l’Union Européenne et à l’Ambassade des Etats-Unis à Lomé.

Le lieu de rassemblement de la manifestation avait été également bouclé depuis le matin pour empêcher tout rassemblement.

Mais en début d’après-midi des jeunes répondant à l’appel de Mgr Kpodzro et du candidat de sa Dynamique ont tenté d’accéder au Bas-fond du Collège Saint Joseph de Lomé.  

Conformément à l’interdiction du ministre en charge de l’Administration territoriale, les forces de défense et de sécurité ont d’abord repoussé les manifestants qui tentaient de rallier le bas-fond.

Devant la résistance des manifestants, les forces de défense et de sécurité ont lancé des grenades lacrymogènes. S’en sont suivies des courses-poursuites entre les agents et les manifestants. Depuis, tout attroupement dans les environs du Collège Saint Joseph est systématiquement dispersé.

On déplore déjà des blessés et plusieurs arrestations dans les rangs des manifestants.

Dans un communiqué jeudi, le ministre togolais de l’administration territoriale a qualifié la manifestation d’illégale parce qu’elle n’a pas été signalée par les organisateurs.

Notons que selon les résultats publiés lundi par la CENI, le Chef de l’Etat sortant, Faure Gnassingbé remporte l’élection présidentielle avec un score de 72,36%. Arrivé officiellement 2e avec 18,37% des voix, Dr Agbeyome Kodjo conteste les résultats et continue de revendiquer sa victoire. En dehors de Mouhamed Tchassona-Traore qui a pris acte de l'issue du scrutin, les autres candidats de l’opposition ont également rejeté les résultats.

Fermer

Last modified on vendredi, 28 février 2020 18:23
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer