Payadowa Boukpessi Payadowa Boukpessi

Présidentielle: Manifestation prévue vendredi, le gouvernement met en garde Featured

Written by  Fév 27, 2020

Payadowa Boukpessi avertit les manifestants de la marche de vendredi à laquelle a appelé la dynamique Mgr Kpodzro. Le ministre en charge de l’administration territoriale  prévient que tous ceux qui  prendront part à cette marche  se rendront coupables de participation à une manifestation illégale. Il signale le déploiement des forces de l’ordre et de sécurité sur les lieux.

Dans un communiqué publié jeudi,  le ministre Payadowa Boukpessi  souligne que c’est sur les réseaux sociaux qu’il a appris l’organisation d’une manifestation publique demain vendredi 28 février.

Pour lui, cette manifestation n’ayant pas été déclarée au ministère de l’administration territoriale, comme le recommande la loi n° 2011-010 du 16 mai 2011 fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifiques, publiques, est donc illégale.

« Tous ceux qui y prendront part, se rendront coupables de participation à une manifestation illégale » prévient M. Boukpessi  avant d’ajouter « Les forces de l’ordre et de sécurité seront déployées pour faire respecter la loi afin de permettre aux Togolais de vaquer librement à leurs occupations ».

La manifestation de ce vendredi est appelée par Mgr Philippe Fanoko Kpodrzo. Le prélat invite principalement les personnes du 3è âge à descendre dans les rues pour réclamer la victoire du candidat de sa Dynamique, Agbeyomé Messan Kodjo au scrutin présidentiel du 22 février.,

L’archevêque émérite de Lomé estime que c’est M. Kodjo qui a gagné l’élection présidentielle du 22 février dernier au Togo. Les résultats provisoires proclamés par la CENI créditent l'ancien Premier ministre d'un score de 

18,37%, loin derrière Faure Gnassingbé qui a récolté 72,36%

Fermer

Last modified on jeudi, 27 février 2020 21:56
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer