Breaking News
MIRAMBEAU
Fogan Adegno Fogan Adegno

Le PAGLEMOC lancé pour une meilleure gestion des collectivités locales

Written by  Oct 06, 2016

Le Projet d’Amélioration de la Gouvernance Locale pour l’Exercice de la Maîtrise d’Ouvrage Communal (PAGLEMOC) initié par l’Union des Communes du Togo (UCT) est enfin lancé. D’un coût total de 330,9 millions de FCFA, le PAGLEMOC va contribuer à l’amélioration de la performance des collectivités territoriales dans la délivrance des services publics de base aux populations, selon le président de l’UCT, Fogan Adegno.

Le PAGLEMOC a été lancé à l’issue de la célébration des 20 ans de l’UCT et de la 12ème Journée Nationale de la Commune au Togo. 

D’une durée de trois ans, le projet permettra d’améliorer les capacités de gouvernance des collectivités territoriales en finances locales et gestion des faits d’Etat Civil, d’une part; d’une autre part, l’amélioration de l’accès à l’eau potable, à l’assainissement, à la gestion des déchets, à la prévention d’inondations et la construction d’infrastructures sanitaires dans les communes du Togo.

Toutes les communes du Togo sont concernées et les quadri-logues locaux, les comités de développement, les comités ad-hoc et les Comités de Développement des Quartiers (CDQ) seront mis à contribution.

Le PAGLEMOC est financé par l’Union Européenne, l’Ambassade de France au Togo, le Conseil Général des Yvelines, l’Agence internationale Eau Vive et le Programme Solidaire Eau (pS-Eau).

Le projet est salué par le Ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi. Pour lui, l’initiative vient en appui au processus de décentralisation entamé par le gouvernement.

UCT: 20 ans de facilitation et de régulation 

Par ailleurs, signalons que les 20 ans de création de l'UCT marque une longue relation de solidarité, de  collaboration et surtout de complémentarité développée entre les communes au service du processus de développement intégral.

Durant tout ce temps, l’UCT a joué un rôle de facilitateur et de régulateur dans le processus de décentralisation et de développement des communes togolaises. A l’occasion, les partenaires du Togo ont insisté sur la nécessité d’organiser les élections locales de faire évoluer  les collectivités territoriales économiquement et aussi à la gestion  transparente des affaires locales.

Christoph Sander et Nicolas Berlanga-Martinez, respectivement ambassadeurs de l’Allemagne et de l’Union Européenne au Togo ont invité le gouvernement à hâter le pas dans le processus.

La célébration a enregistré la présence des délégations venues du Burkina-Faso, du Niger, de la Côte d'Ivoire, du Cameroun, du Benin, du Burundi, etc.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer