Print this page
Agbeyome Kodjo jeudi soir à Agoè Agbeyome Kodjo jeudi soir à Agoè

Agbeyome Kodjo: "Quelqu’un le veuille ou pas, l’alternance est déjà là" Featured

Written by  Fév 20, 2020

La Dynamique Mgr Kpodzro et son candidat Agbeyome Kodjo ont achevé jeudi la campagne électorale à Lomé. Dans un grand meeting tenu dans la nuit à Agoè, l’ancien Premier ministre a estimé que l’alternance est déjà une réalité. Il a invité les populations togolaises à confirmer cette volonté de changement samedi dans les urnes.

« Après avoir sillonné tout le Togo, nous nous sommes rendus compte que tous les togolais ont les mêmes problèmes et veulent tous l’alternance. Il a plu à Dieu de me choisir comme solution à la crise du Togo », a lancé Agbeyome Kodjo à la foule venu l’écouter.

L’ancien Premier ministre a demandé aux citoyens de sortir massivement le 22 février pour lui donner leurs votes pour lui permettre de conduire le pays vers la prospérité de tous.

« Si vous votez pour nous, nous allons travailler pour que le Togo dépasse les autres pays… Nous faisons notre part, faites également votre part pour que l’alternance soit une réalité », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Que quelqu’un le veuille ou pas, l’alternance est déjà là… Priez pour nous. Le Togo sera l’or de l’humanité ».

Le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro n’a pas manqué de revenir sur son programme de société. Il promet la libération des prisonniers politiques, le retour des exilés, des soins gratuits pour les personnes vulnérables, des hôpitaux de référence dans chaque région, la réforme des curricula de formation, la fin des injustices, la lutte contre la corruption, l’amélioration des conditions de vie des étudiants, des médecins….

L’ancien Premier ministre promet une gouvernance plurielle et a insisté sur son projet de gouvernement arc-en-ciel qui sera chargé de refonder la nation togolaise notamment avec la mise en place d’une constituante.

Le grand soutien d’Agbeyome Kodjo était également à ce dernier meeting. Mgr Kpodzro déclaré à l’occasion travailler avec foi la libération du Togo.

« J’ai fait l’œuvre de Dieu et j’ai œuvré selon la volonté de Dieu », précise le prélat qui appelle à ne pas obéir aux dernières décisions de la CENI qu’il a qualifié de « moyens pour voler les élections ».

Plus de 3,6 millions de togolais sont appelés à se rendre aux urnes le samedi prochain pour départager les 7 candidats en course dont le chef de l’Etat sortant, Faure Gnassingbé.

Fermer