Faure Gnassingbé dimanche à Mandouri Faure Gnassingbé dimanche à Mandouri

Mandouri-Dapaong: Faure Gnassingbé veut gagner pour déployer les solutions Featured

Written by  Fév 17, 2020

Faure Gnassingbé était dimanche dans la région des savanes. Le candidat de l’Union pour la République (UNIR, au pouvoir) a dévoilé les grandes lignes de son programme pour le nouveau mandat qu’il sollicite. Paix, sécurité, agriculture, emploi des jeunes, électrification, pistes rurales, santé, etc…, le président sortant a détaillé son ambition pour la région et sollicite un vote majoritaire pour sa victoire.

Faure Gnassingbé était à Mandouri et Dapaong. Dans ces 2 villes, le président candidat est revenu sur la nécessité de préserver la paix et la sécurité. Il a appelé les différentes communautés à lutter contre l’extrémisme religieux et aider à la lutte contre le terrorisme, un fléau duquel plusieurs pays peinent à s’en sortir.

Mais pour l'heure, ce qui nous préoccupe le candidat d’UNIR, c'est l'élection présidentielle du 22 février 2020. Sur le plan sanitaire, Faure Gnassingbé a annoncé que la césarienne sera désormais gratuite pour les femmes.

« Mes Chères Mamans, mes chères sœurs, mes chères filles, je pense à vous. Notamment dans le domaine de la santé. Il y a longtemps nous avons voulu vous soulager en subventionnant la césarienne. Aujourd'hui, nous avons fait des progrès et cette césarienne est désormais gratuite. Aujourd'hui, grâce à nos acquis, nous pouvons dire que dans notre pays la prise en charge des femmes enceintes sera aussi gratuite.», a-t-il dit soulignant la réhabilitation et l’équipement des Unités de Soins périphériques (USP) et des centres de santé en ce sens.

Toujours sur le sujet, le candidat de UNIR annonce la construction dans chaque région des centres de santé uniquement dédiés à la mère et à l'enfant. En lien avec ce sujet, il promet l’universalisation de l’assurance maladie dont bénéficient déjà les fonctionnaires, les artisans, les jeunes élèves dans le cadre de School Assur.

En matière agricole, il a invité les jeunes de Mandouri et de Dapaong à saisir les opportunités qu’offre le gouvernement

« Avec ce que nous faisons pour l'agriculture aujourd'hui, que ce soit la mécanisation, la disponibilité des semences, des engrais, l'accès aux crédits, l'accès au marché de commercialisation, aujourd'hui je peux vous assurer que ce que vous allez chercher ailleurs, vous pouvez le trouver mieux au Togo », a-t-il dit les invitant à rester au Togo.

Pour résoudre le problème de l’emploi des jeunes, le président sortant mise sur la transformation agricole. Il annonce l’arrivée des investisseurs chinois dans le domaine du coton ; ce qui pourra créer 30.000 emplois.

« Si on fait la même chose pour l'anacarde, si on fait la même chose pour le karité, si on fait la même chose pour les tomates, je pense que nous avons la solution. Aujourd'hui, nous devons la mettre en œuvre », souhaite-t-il.

Faure Gnassingbé a déclaré disposer également de solution pour les problèmes de desserte en eau et l’absence des pistes rurales dans cette région.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer