Présidentielle: Wolou promet la gratuité du primaire et du secondaire Featured

Written by  Fév 13, 2020

Le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) et ses partenaires ont offert l’opportunité  mercredi au Prof Komi Wolou d’exposer son programme de société. Ceci dans le cadre du projet « dialogue constructif entre les jeunes et les leaders de partis politiques et indépendants ». Le candidat du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR)  a au cours de cet exercice développé plus ses projets  à l’intention des jeunes.

Selon le programme détaillé, il y aura sous le  règne du Prof Wolou, la redéfinition des programmes scolaires. Le candidat en lice pour le scrutin présidentiel du 22 février entend aller vers l’acquisition des savoir-faire pratiques et utiles pour résoudre le problème d’inadéquation emploi-formation scolaire. 

Il opte pour la  professionnalisation des métiers et la recherche de l’excellence par la création des écoles de formations aux différents métiers, la  gratuité de l’enseignement primaire et secondaire public avec fourniture des livres et cahiers à compter de la deuxième rentrée scolaire de notre mandat, la  scolarisation obligatoire jusqu’à 14 ans sur l’ensemble du territoire, l’encouragement à l’alphabétisation des jeunes ne pouvant plus se scolariser du fait de leur âge  et la  dotation des universités d’importants moyens de recherche dans les domaines prioritaires tenant compte des besoins nationaux et de l’existant.

Parlant de l’emploi, le secrétaire général du PSR assure que la transparence dans l’accès à l’emploi, même dans le secteur privé sera de mise.

« Dès lors que l’entreprise atteint un seuil qui sera fixé, probablement cinq salariés, elle  doit déterminer les critères objectifs vérifiables de recrutement » prévoit le Prof de droit des universités du Togo.

De même, le candidat rêve de la création d’emplois décents. Il fait la promesse d’augmenter les salaires de 5% chaque 4 ans, faire bénéficier des avantages fiscaux aux bons élèves et introduire des pénalités à l’encontre des mauvais élèves. 

Sur un autre plan, le Prof Wolou est convaincu que la  transformation des mentalités est une exigence préalable à une vie en commun apaisée et une participation librement consentie, facteur de cohésion et de développement humain durable et stable.

De ce fait, il annonce que l’enseignement du droit sera obligatoire dans les lycées puis dans les collèges.

« Sous ma présidence, il n’y aura aucun détenu politique, aucun exilé politique. Les auteurs des tortures seront poursuivis conformément à la loi. Les discriminations fondées sur l’ethnie, le sexe, les opinions politiques notamment seront sanctionnées. L’adoption dans les six mois d’un code de procédure pénale permettant d’éviter des détentions provisoire abusive dans leur principe et dans leur durée » a indiqué l’universitaire en évoquant le respect des droits de l’homme.

Notons que le programme de société du candidat du PSR est structuré en 4 grandes parties : la refondation de la République togolaise, l’émergence d’un Etat moderne, l’épanouissement intégral de l’homme et une coopération pragmatique.

Last modified on jeudi, 13 février 2020 19:49
CENI 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer