Illustration Illustration

Togo: Faure Gnassingbé démarre sa campagne et dénonce une provocation Featured

Written by  Fév 07, 2020

La campagne pour l’élection présidentielle de 2020 a démarré jeudi. Les différents états-majors ont fini de peaufiner leurs stratégies et sont descendus sur le terrain. Vendredi, Faure Gnassingbé tient 3 meetings dans le Nord du pays. A Niamtougou, il a invité ses partisans à oeuvrer pour sa victoire dans le respect des adversaires, tout en dénonçant une provocation.

Le Chef de l’Etat sortant, candidat à sa propre succession, démarre fort. Conformément au programme établi par son équipe de campagne, Faure Gnassingbé a commencé son opération de charme à Niamtougou.

« Je vois que je ne me suis pas trompé en choisissant de commencer la campagne ici à Niamtougou », a déclaré Faure Gnassingbé à sa prise de parole avant de témoigner sa reconnaissance aux populations du milieu pour leur fidélité, amitié et soutien de ces dernières années.

Le candidat de l’Union pour la République s’est félicité du calme qui a régné durant la période préélectorale. Faure Gnassingbé a fait remarquer que de par le passé, à la veille des élections, il y avait des préalables, des dialogues, des marches, des meetings.

« Cette fois-ci, Dieu merci tout s’est déroulé dans le calme. Je souhaite que la campagne soit aussi paisible, sans violence, respectueuse… respectueuse surtout », a-t-il dit.

Provocation...

Le président candidat s’est dit choqué par la remise du drapeau togolais au candidat Agbeyome Kodjo le 1er février dernier par Mgr Philippe Fanoko Kpodzro. Un acte qui qualifie de provocation.

Faure Gnassingbé a condamné également des déclarations de certains candidats au sujet de l’issue de l’élection présidentielle.

« Quand on aspire à des fonctions aussi importantes, il faut faire preuve de sagesse, d’humilité et de responsabilité. Et c’est ceux à quoi je nous invite… », a-t-il exhorté.

Invitant ses partisans au respect des adversaires, Faure Gnassingbé estime toutefois qu’ils doivent faire preuve de détermination pour remporter l’élection.

« Nous devons tout faire pour la gagner dans la paix, dans la transparence, dans la légalité. Le peuple togolais est souverain et se voit choisir son dirigeant. Je prie Dieu et je compte sur vous pour que cet honneur me soit fait. Malgré les pronostics des uns et des autres, restons concentrés sur l’objectif de la campagne », a-t-il ordonné avant de lancer ce pic à ses adversaires : « Ce sont ceux qui manquent de confiance en eux-mêmes qui s’agitent ».

CENI 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer