Présidentielle: les candidats à l’assaut du terrain pour convaincre Featured

Written by  Fév 06, 2020

La campagne électorale pour le 1er tour de l’élection présidentielle du 22 février 2020 s’est ouverte jeudi. 7 candidats sont en course pour cette élection dont le président sortant Faure Gnassingbé. Dans un message de circonstance, le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a appelé les candidats à inscrire leurs activités de campagne dans le respect des dispositions du Code électoral.

Faure Gnassingbé, Jean-Pierre Fabre, Agbeyome Kodjo, Komi Wolou, Aimé Gogué, Mouhamed Tchasso-Traoré et Georges Kouessan sont entrés officiellement en campagne électorale jeudi sur l’ensemble du territoire national, y compris à l’étranger.

« … Je me permets d’en appeler dès à présent à votre sens élevé de responsabilité pour inscrire toutes vos activités de campagne dans le respect strict des dispositions du code électoral. Aussi, me bornerai-je, ici, à vous rappeler particulièrement les dispositions des articles 68 ; 70, 71, et 72 du code électoral », a lancé Tchambakou Ayassor, le Président de la CENI.

Les articles mentionnés par M. Ayassor sont assez expressifs. Si l’article 68 demande aux candidats de respecter la période réglementaire de la campagne et de ne pas faire campagne par quelque moyen ou sous forme que ce soit en dehors de cette période, l’article 70 stipule que les réunions électorales se tiennent librement sur l’ensemble du territoire national.

« Pendant la durée de la campagne électorale, sont interdites : Les pratiques publicitaires à caractère commercial par voie de presse, de radiodiffusion et de télévision, les dons et libéralités en argent ou en nature à des fins de propagande pour influencer ou tenter d'influencer le vote ; l'utilisation des biens ou moyens d'une personne morale de droit public, d’une institution ou d’un organisme public aux mêmes fins », lit-on à l’article 72 alors que l’article 71 fixe interdit la campagne entre 22 heures et 6 heures du matin.

Le Président de la CENI invite donc les candidats à faire preuve de hauteur d'esprit, de retenue et de sens de responsabilité pour permettre aux potentiels électeurs « de faire, le jour du scrutin, en toute connaissance de cause et démocratiquement, le choix le plus pertinent parmi les projets de société en compétition ».

La campagne se poursuit jusqu’au 20 février prochain. L’élection est prévue pour se tenir le 22 février prochain.

CENI 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer