Le PPI entretient l’espoir et promet un autre Togo

Written by  Jan 21, 2020

Le Parti du peuple et de l’intégrité (PPI) nourrit de l’espoir pour le développement du Togo. Dans un communiqué, la formation politique qui ambitionne de réaliser une double alternance : politique et des conditions de vie des Togolais, se félicite que des points de  son programme soient exécutés de fond en comble par les acteurs politiques pour le bonheur des populations.

Pour le PPI, dans les jours à venir, les nombreux autres points de programme du PPI seront mis sur la table afin de matérialiser l'alternance des conditions de vie des Togolais pour une vie  Meilleure et Équitable.

« Au PPI, désormais nous avons la ferme conviction qu'aucun développement ne serait possible au Togo en dehors de notre plateforme (projet de société).Ce sont là des raisons d'espérer.  Il devrait en être ainsi pour tous les autres Partis politiques de l'opposition. On ne doit pas attendre arriver au pouvoir d'abord avant de faire exécuter son programme », écrit Hèzou-Wiyao Badasse, le Coordonnateur National du PPI.

 LE PPI.......DES RAISONS D'ESPÉRER (Déclaration)

Porté sur les fonts baptismaux le Samedi 05 Novembre 2016, le Parti du Peuple et d'Intégrité (PPI), à officiellement lancé ses activités à la faveur d'une Conférence tenue le 22 Juillet 2017 au Centre Communautaire de Bé. Les Togolais venaient ainsi de découvrir un Nouveau Parti Politique (111ème) dont la philosophie tranche avec vieilles méthodes de luttes pour l'alternance.

Avec son Programme de Société Tangible axé sur 11 points, le PPI  se propose  de réaliser simultanément une double alternance : l'alternance politique et l'alternance des conditions de vie des Togolais. Pour y parvenir, trois grands axes sont dégagés à savoir. :

         ~ Un nouveau terrain politique,

         ~  Un nouveau langage et,

         ~ Une nouvelle stratégie.

Aujourd'hui, nous pouvons affirmer avec certitude que le PPI reste le seul Parti politique qui dispose d'une vision claire définie à travers un Programme de Société qui met le citoyen au cœur de l'action politique.

Au-delà d'une force d'opposition, la marque déposée du PPI, c'est d'être une force de proposition qui converge aujourd'hui tous les acteurs politiques vers son nouveau terrain politique. Il est désormais établit et personne ne peut le contester que beaucoup d'acteurs politiques de notre pays ne font que marcher tant bien que mal dans l'ombre du PPI et les exemples sont multiples.

1) Dans son Programme de Société, il est inscrit  au point 1,  une Nouvelle Forme d'Allocation Familiale qui n'est pas liée au salaire du fonctionnaire mais plutôt aux conditions de chaque famille. Ainsi le PPI propose aux Togolais la création d'AFASO (Assistance Familiale pour L'Ascension  Sociale) qui accorde 4000 Fcfa par mois à chaque famille qualifiée, triplant ainsi le nombre de familles avec le système actuel. Très vite le pouvoir s'est saisi de cette programmation ambitieuse pour l'exécuter, et le 23 Avril 2019, un Programme de Transfert monétaire aux Ménages démunis est lancé à Timbou. 61.000 Ménages vont bénéficier d'une subvention de 5000f par mois sur deux ans. Le PPI vient de remporter une grande victoire pour les populations mais estime que son programme n'est pas conçu pour seulement 61.000 ménages mais à toutes les familles démunies du Togo.

2) Au point 7 de sa programmation, le PPI tient beaucoup à la dignité des Togolais à travers la pièce de  Nationalité. Le PPI a demandé de mettre simplement fin à la loi qui force les Togolais à demander d'être Togolais chez eux. Aucun Togolais n'ignore les tracasseries et toutes les lourdeurs administratives qui entourent l'obtention de cette pièce qui pourtant, est un droit proclamé par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme que le Togo a ratifié. Le code électoral du Togo dispose que pour être électeur, il  faut être de Nationalité Togolaise (ce qui suppose qu'il faut avoir sa pièce de Nationalité) avant de se faire établir une carte d'électeur. Le PPI ne comprend pas pourquoi pendant les joutes électorales, on peut faire d'un individu, un Togolais simplement sur la base de témoignage  et juste après les élections lui refuser de compétir à un concours national parce que qu'il n'a pas la pièce de Nationalité ? Le PPI demande simplement l'abolition de cette pièce et au cas où on la juge nécessaire, qu'elle soit alors délivrée au même moment que l'acte de naissance. Depuis que le PPI a lancé cette idée, beaucoup d'acteurs politiques (le Parti des Togolais) et de la Société Civile (Mouvement Martin Luther King) se sont tour à tour appropriés ce point du programme du PPI à travers les médias. Le pouvoir aussi ne sera pas du reste; depuis là,  des audiences foraines se sont multipliées dans toutes les Préfectures et dans toutes les contrées pour délivrer aux Togolais la pièce de Nationalité. La curiosité viendra d'un candidat à la présidentielle de 2020 qui, après avoir été aux commandes de ce pays  (Directeur de Société; Président de l'Assemblée Nationale et Premier Ministre), c'est aujourd'hui qu'il se rend compte que les Togolais souffraient de ces problèmes élémentaires. Il est juste arrivé trop tard sur un terrain trop vieux aménagé par le PPI

3) Une éducation du 21ème siècle : tel est le libellé du point 4 inscrit au Programme de Société du PPI. À ce niveau, on pouvait lire au dernier paragraphe : << le PPI propose que l'Anglais soit enseigné déjà au cours primaire pour au moins deux heures par semaine......le Français reste notre langue principale >>  Le 17 Janvier 2020, le Ministre Atcha Dedji au cours d'une rencontre avec les inspecteurs et les organisations syndicales à Kara, annonce que l'Anglais sera désormais enseigné à partir du cours primaire. C'est ça la force d'un parti politique : faire valoir ses idées quand bien même qu'on n'est pas au pouvoir. 

4) Un autre point de développement  inscrit au programme du PPI et qui tient à cœur les  Togolais, est les allocations de chômage. Le PPI demande humblement au gouvernement de ne ménager aucun effort pour la réalisation de cette politique de développement au plus tôt que possible pour le bonheur des populations.

En effet au point 9, le PPI propose qu'une allocation de chômage soit accordée pour une durée de 24 mois à toute personne ayant perdu son emploi et aux étudiants ayant obtenu un diplôme valide et qui ont cumulé 6 mois sans emplois.

      *Ceci n'est pas une charité, mais une responsabilité sociale pour une vie Équitable

Aujourd'hui, le PPI se félicite que des points de  son programme soient exécutés de fond en comble par les acteurs politiques pour le bonheur des populations. Dans les jours à venir, les nombreux autres points de programme du PPI seront mis sur la table afin de matérialiser l'alternance des conditions de vie des Togolais pour une vie  Meilleure et Équitable.

Au PPI, désormais nous avons la ferme conviction qu'aucun développement ne serait possible au Togo en dehors de notre plateforme ( projet de société ).Ce sont là des raisons d'espérer.  Il devrait en être ainsi pour tous les autres Partis politiques de l'opposition. On ne doit pas attendre arriver au pouvoir d'abord avant de faire exécuter son programme

Le PPI à travers son programme, soumet aux Togolais :

      ~ Un Togo Nouveau où chaque enfant né a les mêmes opportunités de réaliser le potentiel de vie que le bon Dieu lui a octroyé

     ~ Un Togo Nouveau où collectivement nous refusons que la pauvreté soit la norme et le succès l'exception.

     ~ Un Togo Nouveau où collectivement nous sommes résolus que les échelles d'opportunités sont les droits de tous et non le privilège de quelques-uns.

    ~ Un Togo Nouveau où nous avons des institutions fortes et non des hommes forts.

.... Voilà des raisons d'espérer.

 

BADASSE Hèzou-Wiyao, Coordonnateur National du PPI

Last modified on mercredi, 22 janvier 2020 13:16
CENI 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer