117 Secrétaires généraux de mairie en rodage après leur nomination Featured

Written by  Oct 11, 2019

Les choses se mettent en place pour la prise de fonction des nouveaux maires. Le ministre en charge de la décentralisation vient de procéder à la nomination des secrétaires généraux des 117 communes. En prélude à la passation de service, ces nouveaux secrétaires généraux suivent depuis vendredi une formation spécifique à Lomé. Pour Payadowa Boukpessi, la formation en question permettra aux Secrétaires généraux de Mairie d’avoir la compétence et l’aptitude nécessaires pour la réalisation de leur mission.

La formation porte sur le processus de la décentralisation, pratique de la fonction de secrétaire général de mairie, délivrance des actes d’état civil et de la tutelle. Elle répond à la volonté du gouvernement d’aller rapidement au parachèvement du processus de décentralisation au Togo.

En effet, après l’élection des maires et de leurs adjoints, le ministre en charge de la décentralisation et des collectivités locales a procédé à la nomination des 117 secrétaires généraux de mairie. La démarche est justifiée par l’article 160 de la loi sur la décentralisation et des libertés locales.

Collaborateur du maire, des adjoints au maire et des conseillers municipaux, le Secrétaire général d’une maire détient des compétences élargies lui permettant d’encadrer et de suivre la gestion administrative et budgétaire de la commune, conduire des projets en pilotant des ressources humaines. De même, il assure la coordination des relations de services, prépare la mise en œuvre des décisions du Conseil municipal »,

« La présente formation vise à donner aux nouveaux secrétaires généraux de mairie, la compétence et l’aptitude nécessaire pour la réalisation de la lourde mission qui est la leur », a déclaré Payadowa Boukpessi.

Intervenant à l’ouverture de la formation, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, Mathias Veltin a conseillé aux Secrétaires généraux de Mairie de l’engagement et de la loyauté envers les communes.

La Cheffe de la délégation de l’Union Européenne au Togo a, de son côté estimé que l’année 2019 est une année historique pour le processus de décentralisation. Cristina Martins-Barreira a invité les Secrétaires généraux à œuvrer pour l’intérêt commun des populations des différentes communes. 

Pour sa part, le représentant résident du PNUD a salué l’initiative de la formation. Aliou Dia a fait part de la disponibilité du PNUD à continuer à soutenir la décentralisation au Togo.

Au Togo, le processus de la décentralisation a connu des avancées en cette année 2019. Le 30 juin et le 15 août derniers ont eu lieu les élections locales. 1527 conseillers municipaux ont été élus. En septembre dernier, les 117 maires et leurs adjoints ont été élus.

Fermer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on vendredi, 11 octobre 2019 16:42
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer