Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Aboudou Assouma Aboudou Assouma

Législatives: les résultats définitifs de la Cour constitutionnelle améliorent le score de l’UFC Featured

Written by  Déc 31, 2018

La Cour constitutionnelle a proclamé lundi les résultats définitifs des élections législatives du 20 décembre. Comparativement aux chiffres publiés le 23 décembre dernier par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), l’Union des Forces des Changement (UFC)  a vu son score s’améliorer. Le parti de Gilchrist Olympio gagne un siège de plus dans la circonscription électorale  de Vo au détriment du Mouvement Patriotique pour un Développement Durable (MPDD). Union pour la République (UNIR) conserve son score de 59 députés.

Avant la proclamation définitive des députés, la Cour constitutionnelle  s’est statuée sur la requête de Kokou Anani Kpomegbe, tête de liste UFC dans la circonstance de Vo. Selon Aboudou Assouma, le président de la cour, au lendemain des résultats provisoires donnés par la CENI, M. Kpomegbe s’est plaint en ces termes « les résultats proclamés par erreur par la CENI font diminuer les voix d’Allodevou de 8000 le ramenant à 22.564 voix en faisant augmenter maladroitement celles de MPDD à 8000 l’amenant à 11.537 voix en défaveur de l’UFC. C’est par là que le président de la CENI a proclamé MPDD plutôt à la place de l’UFC faisant perdre à ce dernier son siège réglementaire acquis ».

Un recours  fondé d’après la cour constitutionnelle,  qui au regard des suffrages exprimés du nombre de sièges à pourvoir et des suffrages recueillis par les différentes listes en compétition dans la circonscription électorale de Vo décide d’une nouvelle répartition des sièges.

«  Les 3 sièges à pourvoir dans la circonscriptions électorales de Vo se répartissent comme suit : Indépendant Allolédou Vo : 2 sièges, UFC : 1 siège, MPDD : 0 siège », a proclamé M. Assouma.

Après le redressement des résultats de ladite,  la Cour constitutionnelle confirme la domination du prochain parlement togolais par UNIR. Le parti présidentiel gagne 59 sièges sur les 91 mis en jeu.

Il a pour dauphin, l’UFC qui désormais avec  7 députés devient le Chef de file de l’opposition. Le Nouvel Engagement Togolais (NET) remporte 3 sièges alors que le MPDD s’en sort définitivement avec 2.

Le MRC d’Abass Kaboua et le PDP de Bassabi Kagbara ont quant eux remporté chacun 1 siège respectivement à Danyi et à Dankpen.

Les 18 sièges restant ont été gagnés par les candidats indépendants que sont Bâtir (2), Avé en marche (1). Dounenyo (2), Crad (3), Pour Construire (2), Nouvelle Vision (1), LIR (2), Conscience Patriotique (1), Alloledou Vo (2) et ISOP (2).

Rappelons que les législatives du 20 décembre ont été boycottées par un groupe d’opposition réuni au sein de la coalition des 14 qui dénonçait l’organisation unilatérale du processus.

Dans ce registre, au cours de son adresse à la nation togolaise à l’orée de la nouvelle, l’Alliance Nationale pour le  Changement (ANC), parti membre de la coalition a indiqué qu’aucun député issu de ce scrutin ne peut prétendre représenter la nation togolaise.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook