Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Brigitte Adjamagbo, Jean-Pierre Fabre et Tikpi Atchadam Brigitte Adjamagbo, Jean-Pierre Fabre et Tikpi Atchadam

Togo: la Coalition appelle à la mobilisation générale contre les élections de jeudi Featured

Written by  Déc 19, 2018

La Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise ne s’avoue pas vaincue. Le regroupement politique dont les activités sont coordonnées par Brigitte Adjamagbo-Johnson tient à empêcher la tenue des élections législatives de ce 20 décembre. Mercredi, il a appelé les populations togolaises à une "mobilisation générale et à la résistance", sur toute l’étendue du territoire national, en vue d'empêcher le scrutin de se dérouler.

Malgré les mises en garde du général Damehame Yark, les leaders de la Coalition des 14 partis politiques tiennent à leur projet visant à empêcher les élections de se tenir. Dans un communiqué diffusé mercredi, la Coalition affirme que l’heure de la mobilisation générale a sonné et concerne toutes les couches sociales, toutes les ethnies, toutes les régions.

« Nous appelons à la mobilisation générale, dans les villes, villages, quartiers, campagnes, pour empêcher l’organisation des prétendues élections du 20 décembre. Organisez-vous pour faiare échec à l’imposture et à l’avilissement sans cesse croissant de notre pays », lancent les leaders de la Coalition.

Le regroupement de l’opposition justifie sa position. Dans la déclaration de ce mercredi, il rappelle avoir accepté la feuille de route de la CEDEAO malgré ses insuffisances afin de permettre au dialogue d’avancer vers une résolution définitive de la crise politique qui mine le Togo.

Mais la Coalition accuse le pouvoir de Faure Gnassingbé de refuser de mettre en œuvre les recommandations de la CEDEAO. Le gouvernement est accusé d’avoir bloqué la mise en place de la CENI, d’avoir refusé la proposition de l’avant-projet de révision constitutionnelle élaboré par l’expert commis par l’organisation communautaire. La coalition charge aussi le pouvoir de « réprimer sauvagement des manifestations » faisant des morts, de refuser de libérer les détenus et de ne pas avoir levé le siège des villes de Sokodé, Bafilo et Mango.

Au-delà de l’appel lancé aux populations pour faire échec aux élections, Brigitte Adjamagbo-Johnson et ses collègues de la Coalition s’adressent également aux forces de défense et de sécurité.

« Soldat togolais, ta responsabilité est entière dans le dénouement heureux de cette crise dans les prochaines heures. Ce combat est aussi le tien. Nous combattons un régime qui détruit l’espoir de tout un peuple, peuple auquel tu appartiens. Nous en appelons à ta responsabilité afin que tu épargnes les vies humaines et évites les mutilations de tes frères et sœurs en lutte pour le bien commun », lancent-ils.

La Coalition de l’opposition togolaise estime que le recul est synonyme de l’affaiblissement face à la tyrannie et demande aux togolais de résister.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook