Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Mgr Kpodzro en conférence de presse mardi à Lomé Mgr Kpodzro en conférence de presse mardi à Lomé

Mgr Kpodzro à Gnassingbé: "Tu auras le mérite d’avoir sauvé le peuple togolais" Featured

Written by  Déc 11, 2018

Il rompt à nouveau le silence. L’Archevêque émérite de Lomé, Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, qui s’était prononcé au début de la crise actuelle, a livré mardi ses impressions sur le processus électoral en cours. Pour le prélat, il faut suspendre l’organisation des élections et proposer un nouveau calendrier électoral à la suite des réformes. Mgr Kpodzro a surtout invité le président togolais, Faure Gnassingbé à accueillir l’alternance politique, comme « une réalité normale et salutaire pour toute la nation ».

Pour l’Archevêque émérite de Lomé, le président togolais Faure Gnassingbé est le seul habileté à mettre fin à la situation chaotique qui s’annonce dans le pays. En conférence de presse mardi à Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro joint sa voix à celle de la Conférence des Evêques du Togo, des organisations de la société civile, des Eglises Evangélique presbytérienne et Méthodiste et des cadres musulmans qui ont toutes demandé le report des élections législatives prévues le 20 décembre prochain.

Mgr Kpodzro appelle à tenir compte de la tension qui sévit dans le pays pour repousser les élections. A ce sujet, il interpelle directement le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

« Excellence Monsieur le Président de la République, cher fils…, laisse-moi te dire que tu as aujourd’hui la grâce de présider aux destinées du peuple togolais. Je voudrais te demander, implorant le Grand Dieu, notre Père très miséricordieux, en toute humilité, d’user courageusement de toutes tes prérogatives pour proposer un nouveau calendrier réaliste et consensuel en vue des élections législatives », a-t-il dit.

L’alternance politique comme une réalité normale et salutaire

L’archevêque soutient que le 20 décembre 2018 ne saurait être imposé par qui que ce soit comme « une date fétiche au détriment du bien commun et dans l’intérêt supérieur de la nation togolaise ». Ainsi, supplie-t-il Faure Gnassingbé à agir pour ne pas endosser, une fois de plus, la responsabilité des morts au Togo.

« Chaque vie humaine étant sacrée, le Seigneur Dieu ne saurait rester sourd à une énième effusion de sang des fils et filles de ce pays », a ajouté Mgr Kpdzro.

Pour l’ancien Président du Haut Conseil pour la République (HCR), il est important que les réformes constitutionnelles soient opérées avant les élections législatives. A ce sujet, il exhorte Faure Gnassingbé à écouter les différents appels lancés quant à l’opérationnalisation des réformes avant toute élection.

De même, Mgr Kpodzro propose au Chef de l’Etat togolais d’accueillir « l’alternance politique comme une réalité normale et salutaire pour toute la nation », ce qui lui permettra de sauver « le peuple togolais de la grande violence aux conséquences indescriptibles ».

« Cher fils (Faure Gnassingbé, Ndlr), avec tout le respect que je vous dois, la meilleure solution que je propose est d’accueillir l’alternance politique comme une réalité normale et salutaire pour toute la nation. Tu auras le mérite d’avoir sauvé le peuple togolais de la grande violence aux conséquences indescriptibles. Il n’est pas trop tard de bien faire. Je t’encourage à aller dans ce sens pour le bien de nous tous », a supplié le prélat.

A l’opposition et à la société civile, l’ancien président de la Conférence nationale souveraine demande de rester fidèle au peuple et de tenir bon.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mardi, 11 décembre 2018 17:45
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer