Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Des militants de l'UFC samedi à Lomé Des militants de l'UFC samedi à Lomé

L’UFC à la Coalition des 14 : "Il faut tout simplement obtempérer…" Featured

Written by  Nov 24, 2018

L’Union des forces de changement (UFC) a invité les acteurs politiques togolais à tourner le dos à la confrontation et à opter pour la paix et la tranquillité. Le parti a tenu samedi à Lomé une  conférence-débat suivie d’un atelier politique dans ce sens. L’UFC apporte son soutien au texte proposé par l’expert de la CEDEAO pour les réformes constitutionnelles. Les barons de cette formation politique appellent les leaders de la Coalition à écouter Gilchrist Olympio afin de travailler pour la réalisation d’une alternance politique pacifique et fraternelle.

La conférence-débat était placée sous le thème : « l’UFC de l’Ablodé au développement socioéconomique du Togo ». A l’occasion les lieutenants de Gilchrist Olympio ont expliqué que la voie de la confrontation adoptée actuellement par les acteurs politiques togolais est celle de la perdition et de l’échec.

Dans son exposé du jour, Dr Gada Folly Ekué, conseiller politique du président de l’UFC a noté qu’il n’y a pas d’opposant au Togo comme Gilchrist Olympio. Pour lui, le fils du président togolais est celui qui a été en mesure de déployer d’énormes moyens financiers et militaires pour renverser le régime en place.

« Si quelqu’un comme celui-là vous dit de mettre la balle à terre, il faut tout simplement obtempérer. Tous les opposants d’aujourd’hui parlent pour ne rien dire », a indiqué Dr Ekué.

Le communicateur du jour a été rejoint dans cette logique par Jean-Claude Atsou Homawoo qui soutient que le seul opposant que connaissait Eyadéma Gnassingbé, c’était Gilchrist Olympio.

Dr Folly Gada Ekué estime que la pensée d’Ablodé recommande de gouverner avec celui qui est au pouvoir dans une perspective de son remplacement. Pour lui, toutes les fois que les fils d’Ablodé ont voulu recourir à la force, ils ont échoué.

« Il y a le cas de Noé Koutoukloui en 1966 et le cas de Gilchrist Olympio qui a fait la guerre et le maquis pendant des décennies. Il n’a pas eu gain de cause, il a dû revenir à la tradition primordiale de l’Ablodé qui est celle de la négociation, de la concertation », a-t-il étayé. 

Réformes et Alternance politique

Sur le sujet des réformes constitutionnelles, l’UFC accuse les partis radicaux qui ne cessaient de poser des conditions pour faire échouer les précédentes tentatives de révision de la Constitution.

Le parti de Gilchrist croit que les propositions faites par l’expert constitutionnaliste de la CEDEAO, ne sont pas loin de ce qu’il a toujours proposé et apporte son soutien au texte.

Par ailleurs, l’UFC assure qu’il continue de travailler pour la réalisation d’une alternance pacifique au Togo. Pour Isaac Tchiakpé, Conseiller de Gilchrist Olympio, il s’agit d’une motivation à long terme et un engagement qui sera réalisé.

« Notre motivation est de long terme, voilà pourquoi nous y allons avec calme, patience, abnégation et stratégie », dit-il.

La conférence-débat est une manière pour l’UFC de se lancer dans la course aux prochaines élections législatives.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on samedi, 24 novembre 2018 21:32
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook