Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Gilbert Bawara Gilbert Bawara

Bawara: "le boycott sera un évènement qui renouvellera la classe politique" Featured

Written by  Oct 26, 2018

Le ministre togolais de la fonction publique a indiqué vendredi que la participation ou non de la Coalition des 14 partis politiques aux élections ne changera pas le calendrier démocratique et républicain. Gilbert Bawara estime que le boycott du processus électoral par la Coalition n’intéresse pas le gouvernement et indique que la CENI organisera les élections avec ceux qui se présenteront comme candidats. Pour celui qui joue le rôle de porte-parole du gouvernement, le boycott des élections par les partis politiques sera un évènement conjoncturel qui contribuera au renouvellement de la classe politique, notamment de l’opposition.

Pour Gilbert Bawara, le boycott du processus électoral par le regroupement des 14 partis de l’opposition n’intéresse même pas le gouvernement.

« A ce stade il n’est pas dit dans le code électoral que ce sont seulement les partis politiques qui peuvent présenter des candidats aux élections. L’institution compétente pour organiser les élections c’est la CENI et elle tiendra les élections avec ceux qui se présenteront et qui respecteront les conditions pour être candidats », a-t-il dit vendredi sur Kanal FM dans l'émission "Club de la Presse ".

Pour M. Bawara, la Coalition est libre de décider de participer aux élections ou de ne pas participer. Il affirme qu’il n’y a aucun moyen de coercition pour obliger qui que ce soit à participer aux élections.

« J’entends souvent ici et là qu’il faut parvenir au renouvellement de la classe politique. Si des évènements conjoncturels venaient à contribuer à ce renouvellement notamment au niveau de l’opposition, je crois que beaucoup de togolais salueront cette évolution », a ajouté le ministre sur cette question.

Revenant sur le recensement électoral, le porte-parole du gouvernement assure que le Togo va respecter les normes régionales et internationales en ce qui concerne le taux de la population qui devrait être enrôlé, pour que le fichier électoral soit de bonne qualité.

« Je vous encourage à patienter et lorsque tout le travail sera fait, y compris l’affichage des listes provisoires pour dénoncer les inscriptions frauduleuses. La CENI ne manquera pas de les supprimer. Ensuite y aura une opération de dédoublonnage et suivra la liste définitive et nous verrons à quel niveau se situe le Togo », a-t-il dit.

Au sujet de la CENI, le ministre togolais de la fonction publique réaffirme que la coalition a travaillé à l’amélioration du code électoral mais disparaît lors de son application. Pour lui, la mise en œuvre des conclusions du dialogue doivent s’inscrire dans le respect de la Constitution et des institutions togolaises.

Concernant les personnes arrêtées en lien avec les manifestations, le ministre assure que les instructions sont données pour accélérer les procédures judiciaires en vue de leur relaxe. Par ailleurs, Gilbert Bawara note que la question des mesures d’apaisement devrait également concernée la Coalition de l’opposition qui doit faire preuve d’apaisement.

L’homme de confiance de Faure Gnassingbé réaffirme également, en ce qui concerne les réformes, que le gouvernement adoptera le projet de révision qui sera incessamment envoyé à l’Assemblée nationale. Il a exhorté les partis politiques siégeant au Parlement d’œuvrer pour l’adoption des réformes. Mais la réforme échoue à l’Assemblée, le ministre martèle que le gouvernement tiendra le référendum pour mettre fin au statut quo sur la question.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on vendredi, 26 octobre 2018 15:36
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook