Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877
Charles Kondi Agba Charles Kondi Agba

Kondi Agba: "la limitation de mandats ne va pas gérer ce qui s’est passé"

Written by  Aoû 01, 2018

L’Union pour la République (UNIR), à travers son mouvement des sages, se réjouit des recommandations formulées par les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO. Charles Kondi Agba, délégué du parti présidentiel au dialogue intertogolais a déclaré mercredi que les propositions contenues dans la feuille de route sont celles déjà adoptées par les députés UNIR et ne devront concerner que l’avenir une fois votées.

« Comme tous les Togolais, nous avons eu le souffle en attente. Voilà des Togolais qui n’arrivent pas à s’entendre. J’apprécie positivement les recommandations faites. Les chefs d’Etat ont dit la norme et s’il y a une crise ailleurs, ces décisions doivent pouvoir s’appliquer », a déclaré le sage d’UNIR mercredi sur Radio Victoire.

Pour le « Ministre avec Eyadèma », les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) sont venus dire aux togolais la démocratie en grand D.

Le vétérinaire estime par ailleurs que les propositions qui apparaissent dans la feuille de route de la CEDEAO ont déjà été adoptées dans leur majorité aux 2/3 du parlement togolais.

« Les 62 députés de UNIR ont déjà voté des résolutions de ce genre-là. Autrement dit, à UNIR, nous étions déjà prêts et nous le sommes toujours pour mettre en application ces décisions si les 4/5 sont atteints à l’Assemblée. Dans le cas contraire, nous irons au référendum comme les Chefs d’Etat de la CEDEAO ont eu la sagesse de le proposer », a-t-il ajouté.

L’ancien ministre de la santé de Faure Gnassingbé s’est également prononcé sur la possible application de la limitation du nombre de mandats présidentiels. Pour lui, cette limitation ne concernera que l’avenir.

« Lorsqu’on modifie une constitution, elle ne gère que l’avenir. Elle ne gère pas ce qu’il s’est passé. Dans aucun pays une loi n’est rétroactive. Je ne suis pas juriste mais la jurisprudence du Sénégal où la Cour constitutionnelle avait donné raison au président Abdoulaye Wade nous enseigne», a relevé Prof Kondi Agba.

Au sujet de la révision intégrale du fichier électoral, de l’assistance de la Commission de la CEDEAO dans l’organisation des élections locales, de la réforme et de la recomposition de la Cour constitutionnelle, du comité de suivi de la mise en œuvre des décisions, … le sage d’UNIR indique que son parti ne trouve aucun inconvénient.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer