Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877
Payadowa Boukpessi Payadowa Boukpessi

Payadowa Boukpessi: "la Coalition de l’opposition doit prendre ses dispositions" Featured

Written by  Juil 11, 2018

La Coalition des 14 partis politiques de l’opposition a dévoilé mardi le chronogramme de ses activités pour le reste du mois de juillet. Essentiellement, il s’agit de meetings et de visites aux personnes détenues dans le cadre des manifestations. Fait nouveau, les activités de l’opposition sont également prévues dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango où aucune activité politique n’était plus autorisée depuis octobre 2017. Le ministre de l’administration territoriale confirme que les meetings sont autorisés dans ces villes et espère que tout se déroulera paisiblement.

« Nous avons effectivement reçu le courrier d’information de la Coalition des 14 partis politiques qui veut faire des meetings dans plusieurs villes dont Sokodé, Bafilo et Mango. Nous avons répondu que nous n’avons aucune injonction à faire », a déclaré Payadowa Boukpessi au téléphone de Togo Breaking News.

Selon le ministre togolais de l’administration territoriale, la classe politique togolaise est actuellement dans un processus et il n’est plus nécessaire d’interdire des activités de l’opposition.

« Nous sommes dans un processus. A l’issue de la rencontre du 27 juin dernier, les présidents ghanéen, Nana Akufo-Addo et guinéen, Alpha Condé, facilitateurs désignés de la CEDEAO pour la résolution de la crise, ont demandé à chacun de faire preuve de responsabilité. Le gouvernement est en train de prouver sa bonne foi et nous espérons que nos amis de l’opposition feront de même », a-t-il confié.

Le ministre invite l’opposition à exhorter ses partisans à aider les forces de l’ordre et de sécurité à retrouver les armes en circulation, comme l’ont demandé les deux présidents facilitateurs.

« La Coalition n’a qu’à prendre ses dispositions pour que les populations aide à récupérer les armes. Nous leur avons dit cela. Nous nous craignions que tout pouvait arriver tant que les armes sont en circulation. Maintenant, nous prenons tout le monde à témoin. Mais nous espérons surtout que rien n’arrivera », a affirmé Payadowa Boukpessi.

Par ailleurs, le ministre de l’administration territoriale rappelle qu’il sera juste question de faire des meetings et non des marches.

Pour rappel, la Coalition des 14 partis politiques a annoncé un programme de 7 jours d'activités qui démarre le 12 juillet prochain par une visite aux détenus de la prison civile de Sokodé. Le 19 juillet, ce sera une autre visite pour les personnes détenues à la prison de Lomé.

Les 13, 14, 21, 28 et 29, elle appelle les Brigitte Adjamagbo-Johnson et ses collègues tiendront des meetings d'information et de sensibilisation à Lomé, à Tsévié, à Kpalimé, à Atakpamé, Bafilo, Sokodé et Mango.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mercredi, 11 juillet 2018 16:38
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer