Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Foly Satchivi mercredi à Lomé Foly Satchivi mercredi à Lomé

Satchivi appelle les togolais à se libérer au lieu d’attendre la Cedeao ou Macron

Written by  Juil 11, 2018

La dernière réaction d’Emmanuel Macron au sujet de la crise togolaise n’a pas fini de cristalliser les attentions. La déclaration du président français au Nigéria selon laquelle le statu quo n’est plus possible au Togo fait réagir le « Mouvement En aucun Cas ». Devant la presse mercredi à Lomé, le Mouvement a fait quelques observations sur la position du président français. Foly Satchivi et compagnie appellent les togolais à ne pas attendre une solution de la CEDEAO ou de la France mais à rester mobilisés pour leur libération.

Pour le Mouvement En aucun Cas, les propos du président français sont très ambigus et très flous. Il lui revient à lui seul de repréciser le contenu de sa déclaration.

Néanmoins, le Mouvement dit déduire  que la déclaration  met à nu le vrai visage de la communauté internationale avec le  bout  de phrase « Le président Buhari entre en compagne bientôt. Il aura un rôle déterminant à jouer après».

De cette phrase, En aucun Cas, déduit que la crise togolaise ne sera résolue qu’après les élections présidentielles au Nigéria.

« Or, l’on sait que c’est en février 2019 que les présidentielles auront lieu dans ce pays.  Ce qui sous-tend qu’il faudra attendre encore au moins 7 mois pour que le Togo que retrouve sa stabilité politique, note Folly Satchivi, le responsable du mouvement.

 « Qu’arrivera-t-il au cas où  M. Buhari perdait les élections ? La crise togolaise ne peut donc être résolue ? Le président Macron veut-il nous faire croire que les résultats du scrutin de février 2019 sont connus d’avance ? Puisqu’à l’écouter on  a l’impression que les élections ne seront pour le président Buhari qu’une simple formalité ? », s’est-il interrogé. 

Face à la situation, l’organisation de l’ancien leader de la LTDE estime qu’aucune solution ne viendra de l’extérieur. Pour Foly Satchivi et compagnie, croire en une solution de la CEDEAO ou à une libération par la France et ses amis sera un leurre pour le fait que l’histoire pourrait se rééditer.

De ce fait, En Aucun Cas appelle les populations togolaises à rester mobilisées pour la poursuite de la lutte.

« Nous pensons que c’est plutôt le moment d’augmenter la fréquence et le rythme des manifestations sur toute l’étendue  du territoire national. Voilà pourquoi nous félicitons la C14 pour ses prochaines marches à Sokodé, Bafilo et Mango », a indiqué M. Satchivi.

Notons que dans la logique de sa position, En Aucun Cas prévoit tenir le 18 juillet prochain un colloque international autour du thème « L’histoire politique du Togo d’août 2017 à ce jour : quelles stratégies pour une alternance crédible et pacifique ? ». Une rencontre qui pourrait connaître la participation du Prof Victor Tokpanou, des responsables du Balai Citoyen et du Parti Communiste du Bénin, notamment.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mercredi, 11 juillet 2018 14:54
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook