Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877
Jean-Pierre Fabre Jean-Pierre Fabre © EMMANUEL PITA

Fabre: "Proposer que Gnassingbé se représente serait d'une insoutenable légèreté" Featured

Written by  Juil 09, 2018

Le Chef de file de l’opposition togolaise prévient la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) : « Proposer que Faure Gnassingbé se présente à un 4e mandat serait faire preuve d’une insoutenable légèreté ». Jean-Pierre Fabre dit comprendre certains togolais qui doutent que l’organisation sous régionale s’exprime clairement sur le sujet. Par ailleurs, il appelle à maintenir la mobilisation, quoi qu’il adviendra.

Le président de l’Alliance nationale pour le Changement (ANC, opposition) s’exprimait ainsi dans une interview accordée au journal Le Correcteur dans son édition du jour. Jean-Pierre Fabre, Chef de file de l’opposition et un des leaders de la Coalition des 14 partis politiques a indiqué comprendre les togolais qui doutent encore que la CEDEAO se montre assez ferme vis-à-vis du pouvoir togolais.

« Ils ont raison de se montrer très sceptiques et de nous exhorter à plus de vigilance. Au regard des positions adoptées par la CEDEAO en 2005 en faveur du maintien au pouvoir de Faure Gnassingbé après son coup d’Etat, il y a lieu effectivement de s’interroger », a déclaré M. Fabre ajoutant comprendre l’inquiétude de tous ceux qui se souviennent de « cette terrible année de 2005 et des noms comme ceux de Mamadou Tandja, à l’époque président en exercice de la CEDEAO et de certains responsables de la CEDEAO comme Adrienne Diop et Cheik Oumar Diarra ».

Le patron de l’ANC croit qu’en 2005, l’organisation communautaire aurait dû empêcher « l’auteur du coup d’Etat, Faure Gnassingbé » de participer à cette présidentielle, pour éviter le massacre d’au moins 500 togolais, selon des chiffres de l’ONU.

Dans cette logique, il prévient les dirigeants de la CEDEAO que proposer une candidature de Faure Gnassingbé à un 4e mandat serait faire preuve d’une insoutenable légèreté.

« La CEDEAO ferait preuve d’une insoutenable légèreté aujourd’hui, si elle proposait, encore une fois, après ce drame, que Faure Gnassingbé soit admis à se présenter pour un 4em mandat, contre la volonté de la majorité des Togolais, comme le confirme le sondage Afro-Baromètre rendu public récemment », a-t-il précisé.

Partant de là, Jean-Pierre Fabre demande aux partisans de la Coalition de rester soudés, résolus et déterminés pour mener à son terme la lutte en cours.

 « Nous devons demeurer à l’écoute des appels et des mots d’ordre de la C14 », a-t-il ajouté.

Et nous apprenons par ailleurs que ces appels et mots d’ordre de la coalition ne sauraient tarder. Des manifestations sont prévues pour se tenir à partir du 20 juillet prochain, sous réserve de changement de chronogramme de la part de la Coalition.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on lundi, 09 juillet 2018 16:25
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer