Ad Top Header

Des "Jeunes Conscients" s’opposent aux manifestations annoncées par la Coalition

By April 24, 2018 124

De nouvelles manifestations sont en vue au Togo les 25, 26 et 28 avril prochains alors que les autorités sont en train de dérouler le programme de la célébration des 58 ans d’indépendance du pays dont l’apothéose est prévue pour le vendredi 27 avril prochain. Cette nouvelle situation ne convient pas au Mouvement de la Jeunesse Consciente de l’Opposition (MJCO). Face à la presse mardi, l’organisation a dénoncé la programmation de ces manifestations et appelle pouvoir et opposition à sauver le dialogue en cours.

En effet, si les nouvelles manifestations de la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise ne sont pas interdites, il convient de rappeler que les ministères en charge de l’administration territoriale et de la sécurité ont proposés de nouveaux itinéraires qui ont été rejetés par le regroupement de l’opposition.

Les responsables de la Coalition ont déclaré qu’ils maintenaient les itinéraires initiaux. Une situation qui présage de nouveaux affrontements entre forces de l’ordre et de sécurité.

Le Mouvement des Jeunes Conscients de l’opposition condamne la programmation de ces nouvelles manifestations. L’organisation a condamné au préalable les violences enregistrées la semaine dernière lors des manifestations interdites de la Coalition de l’opposition.

« Nous condamnons ces actes d’où qu’ils viennent et demandons à la classe politique dans son ensemble de se ressaisir pour donner une chance au dialogue en cours », a déclaré Victoire Ametsyo, le responsable du MJCO.

Le MJCO dit adhérer pleinement aux recommandations de la CEDEAO qui a en outre confirmé dans leur rôle de facilitateur les présidents ghanéen, Nana Akufo-Addo et guinéen, Alpha Condé.

Le mouvement souhaite que la fête de l’indépendance soit célébrée dans une union sacrée. Il appelle les uns et les autres à se ressaisir pour sauver le Togo en assouplissant leurs positions pour l’aboutissement du dialogue.

A la jeunesse togolaise, M. Ametsyo demande de prendre conscience pour dire non à la politique du suivisme et de la violence sur toutes ses formes.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN