Denis Kodjo Koudoagbo, le président du RDFDT (au micro) Denis Kodjo Koudoagbo, le président du RDFDT (au micro)

Pour la réussite du dialogue intertogolais, le RDFDT interpelle Klassou et Fabre

Written by  Mar 27, 2018

Le Réseau « Diaspora force de développement du Togo » (RDFDT) a exprimé mardi son étonnement, sa lassitude et sa déception suite à la nouvelle suspension du dialogue inter-togolais dont le 3e round s’est déroulé vendredi dernier à Lomé. L’organisation appelle le Premier Ministre togolais et le Chef de file de l’opposition à user de leurs prérogatives et influence sur la vie publique togolaise afin que des concessions soient faites pour la réussite du dialogue en cours.

Dans un communiqué dont copie a été adressée à Togo Breaking News, le réseau relève que les échanges qui ont eu lieu sous la facilitation du Président ghanéen, Nana Akufo-Addo ont prouvé à l’opinion que les trente jours de trêve depuis la précédente suspension, n’ont pas permis aux différentes parties de revoir leur « positions de principe » comme le suggérait le Groupe des Cinq à la veille de cette reprise.

Le Réseau « Diaspora force de développement du Togo » dirigé par  Denis Kodjo Koudoagbo salue les diverses initiatives extérieures mais fait remarquer que la solution à la crise togolaise peut être trouvée par les togolais eux-mêmes si la volonté et l’intérêt général sont placés au-dessus de toute autre considération.

Le réseau qui réunit des sympathisants du pouvoir de la diaspora togolaise aux USA, en Italie, en France, en Belgique, en Allemagne, en Angleterre,  au Sénégal et au Maroc interpelle le Premier ministre, Sélom Klassou et le Chef de File de l’Opposition, Jean-Pierre Fabre à user de leurs prérogatives et influence sur la vie publique togolaise, pour amener la sérénité et la confiance.

Le but, selon l’organisation, sera de permettre d’aboutir dans les meilleurs délais à des concessions et au consensus nécessaires à la conclusion de ce dialogue en vue de la préparation des prochains scrutins qui devront in fine donner la voix au peuple pour qu’il se choisisse librement ses dirigeants.

« Conscient du fait que le Projet de Réformes Constitutionnelles introduit  par le Gouvernement le 5 septembre 2017 à l’Assemblée Nationale, est une grande avancée dans la réalisation des réformes espérées par les togolais, le Réseau "DIASPORA FORCE DE DEVELOPPEMENT DU TOGO", demande au  Chef de File de l’Opposition, de concert avec les autres leaders de la Coalition des 14, de saisir l’occasion de cette nouvelle trêve pour  jouer pleinement leur  partition, en apportant à ce texte toutes les critiques utiles et nécessaire à son amélioration en vue d’en faire un texte beaucoup plus consensuel que celui qui a servi à l’organisation du Référendum Constitutionnel de 1992 », écrit M. Koudoagbo.

Notant que la crise politique que traverse le Togo n’épargne personne, le réseau en question invite les togolais à se départir des considérations partisanes pour qu’ensemble, les fils et filles du Togo contribuent à faire de lui l’Or de l’Humanité.

Le mouvement compte rencontrer le Premier Ministre et le Chef de File de l’Opposition pour leur demander de tout mettre en œuvre pour la réussite du dialogue en cours.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mardi, 27 mars 2018 13:58
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer