Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877

Togo Debout confiant que Gnassingbé renoncera au pouvoir en 2020 Featured

Written by  Mar 01, 2018

Le Front Citoyen « Togo Debout » (FCTD) s’est prononcé jeudi sur les mesures d’apaisement et le rétablissement de la Constitution de 1992, des sujets sur lesquels le 27è dialogue inter-togolais achoppe actuellement. Face à la presse le Front recommande au gouvernement de privilégier un règlement intérieur et laisser tomber la primauté du droit pour faire avancer les choses. Pour ces organisations de la société civile, Faure Gnassingbé n’a aucune raison de se représenter à la présidentielle de 2020. Elles annoncent des actions  pour faire bouger les lignes.

Selon le FCTD, l’argument évoqué par le gouvernement selon lequel les détenus non libérés font l’objet de procédures criminelles et que leurs dossiers seront analysés cas par cas ne pourrait prospérer. 

« Le gouvernement est mal venu avec cet argument  parce qu’il  sait que lui-même est coutumier d’une politique de deux  poids  deux mesures, dans la mesure où au cours des manifestations il y a des gens qui ont tué, tiré à bout portant sur les militants mais qui  ne sont pas poursuivis. Pire Il y a même des miliciens qui sont sortis et ont agi à visage découvert mais qui bénéficient de l’impunité », soutient Me Raphaël Kpande-Adzare, 2è Porte- parole du Front.

Pour Me Kpande-Adzare et compagnie, le gouvernement doit plutôt privilégier un règlement intérieur politique et laisser tomber sa « prétendue primauté du droit  qu’il n’a pas pu asseoir lui-même pendant belles burettes ».

Le FCTD indique que  le refus du pouvoir de  restaurer la constitution avec ses implications politiques frise la révolte. Il parle d’un sentiment de révolte au sein du peuple togolais. Car il dit ne pas comprendre pourquoi un dialogue qui vise un intérêt national pourrait être bloqué à cause de la candidature d’un seul citoyen.

« Je crois que moralement, consciencieusement et politiquement parlant, il (FEG, ndlr)  ne peut pas accepter, s’il aime vraiment ce peuple, que sa seule personne puisse être à l’origine de l’échec du dialogue. Du coup on est confiant qu’il n’acceptera pas se représenter en 2020 », a ironisé Me Kpande-Adzare.

Pour sa part, David Dosseh, pense que Faure Essozimna Gnassingbe (FEG) n’a aucune raison de se représenter en  2020.

«FEG ne peut pas se représenter à la présidentielle de 2020. C’est un débat contradictoire. S’il y a des gens qui estiment qu’il est le seul à pouvoir gouverner le Togo qu’ils viennent nous donner les raisons », a avancé le 1er Porte-parole du Front. 

Dans la foulée, Togo Debout annonce  une journée de réflexion citoyenne sur la problématique de la candidature de M. Gnassingbé en 2020 sur le 07 mars prochain. Elle sera suivie d’un meeting populaire pour situer les responsabilités sur  le blocage du dialogue, prévu pour le 10 mars.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on jeudi, 01 mars 2018 21:13
Made In Togo
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer