Breaking News

Togo: un nouveau parti politique veut empêcher les fraudes et battre Gnassingbé

Written by  Fév 09, 2018

Le Togo vient d’enregistrer le 114è parti politique de son histoire. Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) lancé vendredi à Lomé se donne pour défis de réussir là où les autres formations échouent  jusque-là. Le parti entend  œuvrer notamment pour aboutir à la limitation des fraudes électorales au Togo et remporter les prochains scrutins.

Le  MPL (Ablodeviwo) a pour Président fondateur Pascal Adjamagbo, un dissident de l’UFC et demi-frère de la coordinatrice du Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015), Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

Parti à la couleur Gris cendre, il a pour ambition « nous agirons, les peuples resteront bouché bée » et pour devise « organisation, serviabilité et convivialité ».

La nouvelle formation politique compte introduire dans l’histoire politique du Togo une première innovation consistant à compléter les activités  politiques du « Mouvement des Enfants de la Liberté » par les activités humanitaires de l’ONG togolaise, la « Fondation des Enfants de la Liberté au Togo », dans le but de maximiser l’adhésion populaire électorale au « Mouvement des Enfants de la Liberté ».

« Nous allons aussi mettre en place le plus tôt possible la plateforme commune aux sociétés civiles, religieuses et politiques, aux institutions internationales et à la Fondation Carter ; devant porter le nom de Comité d’Action pour la Transparence et l’Equité Electorale au Togo ; et devant apporter un soutien populaire, diplomatique et technique de haut niveau à la limitation des fraudes depuis l’amont jusqu’à l’aval des processus électoraux, ainsi qu’à la limitation des injustices électorales, comme celle de la répartition des sièges de député », a indiqué le Président du parti.

Dans le même temps, il annonce la mise en œuvre d’un programme d’actions sur lequel il compte susciter l’adhésion massive des électeurs togolais en mettant l’accent sur « le changement dans la vie de tous et chacun », grâce au « travail rémunérateur pour tous et chacun », un peu comme le précisent les dix commandements du parti.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer