Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Brigitte Adjamagbo-Johnson Brigitte Adjamagbo-Johnson

La coalition de l’opposition menace de redescendre dans les rues avant le 15 février Featured

Written by  Fév 05, 2018

L'opposition togolaise pourrait à nouveau battre les pavés dans les prochains jours malgré la recommandation des médiateurs de la crise à suspendre les manifestations publiques. La coalition des 14 qui exige toujours la libération des détenus politiques avant le dialogue annoncé sur  le 15 février compte maintenir la pression sur le pouvoir.  Pour  Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, les médiateurs sont dans leur rôle, seule l'opposition peut déterminer comment user du droit de manifester. La coordinatrice du CAP 2015, pense d'ailleurs que le dialogue en vue  n'est pas une fin en soi.

Reçue lundi par nos confrères de Nana fm, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a indiqué que les forces démocratiques de l'opposition n'iront pas au dialogue pour le principe d'y aller. Elles y seront à certaines conditions.

La Secrétaire générale de la CDPA ajoute que l'opposition entrera au  prochain dialogue dans l'esprit de ramener des solutions durables à la crise togolaise, des solutions qui soient différentes de tout bricolage, qui évitent tout rebondissement et qui mettent le Togo désormais sur les rails de la démocratie et du développement.

"Aller au dialogue n'est pas une fin en soi. S'il s'avérait que telles que les discussions se déroulaient, on n'arrivait toujours pas à trouver ces solutions, ou on veut nous conduire vers le bricolage, nous considérerons qu'il ne sert à rien et personne ne nous retiendra autour de la table du dialogue", a clarifié Mme Adjamagbo-Johnson.

Elle demande à cet effet au pouvoir d'aborder, cet énième dialogue dans l'esprit de solder une fois pour de bon, les questions relatives aux réformes constitutionnelles et institutionnelles pour polir l'image du Togo.

La Coordinatrice du CAP 2015, exige toujours du gouvernement les mesures d'apaisement avant l'ouverture dudit dialogue.

Ces mesures, essentiellement relatives à la libération immédiate des militants détenus au cours des manifestations de ces derniers mois et à la libération de tous les prisonniers politiques pourraient pousser  la coalition à redescendre dans les rues très bientôt.

"Nous annoncerons un calendrier pour la semaine. Soyez à l'écoute. Permettez-moi de ne rien dévoiler parce que les choses sont en préparation. Ce qui est sûr, la lutte n'appartient pas à la coalition, elle appartient au peuple a souligné Mme Adjamagbo-Johnson avant de rappeler " Que les gens ne s'imaginent pas que parce qu'il y a ce communiqué, plus aucun Togolais n'a plus le droit d'user du droit de manifester".


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer