Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877
Des manifestants de l'opposition au Carrefour Deckon Des manifestants de l'opposition au Carrefour Deckon

Togo: Face à l'attitude de Gnassingbé, l’opposition s’engage pour une alternance immédiate Featured

Written by  Jan 26, 2018

La coalition  des  forces démocratiques de l’opposition vient de publier un mémorandum sur les récents développements de la longue crise sociopolitique au Togo. Dans le document l’opposition  énumère les causes lointaines et immédiates de la  crise qui secoue le pays depuis le 19 août dernier  et accuse le pouvoir de Faure Gnassingbé d’être réfractaire aux recommandations de l’Accord Politique Global (APG). Le mémorandum s’achève sur un nouvel appel lancé à la communauté internationale pour sortir le Togo de l’impasse.

Selon les forces démocratiques, la crise togolaise a commencé avec la révolte estudiantine du 5 octobre 1990 et les grands soulèvements populaires qu’elle a suscités.

Elle s’est aggravée  en 2005 quand  Faure Gnassingbé a été porté au pouvoir à la « faveur d’un coup d’état militaro-constitutionnel », après la disparition du Général Eyadema Gnassingbé.

Elles ajoutent que pour remédier à la situation,  les principaux acteurs de la scène politique togolaise ont conclu et signé le 20 Août 2006, l’APG qui a fixé les réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles à réaliser pour permettre à notre pays de connaître une vie démocratique normale conformément à l’esprit de la Constitution originelle du 14 octobre 1992.

Le mémorandum précise que c’est suite  au refus persistant des autorités togolaises de mettre en œuvre l’APG, que  14 partis politiques de l’opposition démocratique ont pris la résolution d’unir leurs forces et leurs énergies pour travailler ensemble aux côtés des populations en vue de faire aboutir leurs revendications légitimes. 

Les revendications sont relatives au  retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, à  la révision du cadre électoral y compris l’instauration du droit de vote pour les Togolais de l’étranger, au déverrouillage des Institutions de la République et  à la libération de tous les prisonniers politiques et de toutes les personnes détenues depuis les manifestations des 19 et 20 Août 2017.

L’opposition accuse le Chef de l’Etat de faire la sourde à l’oreille à ces revendications et s’engage à lutter contre les pratiques antidémocratiques et antipatriotiques au Togo.

« Nous prenons ici et maintenant, l’engagement solennel devant le peuple togolais, devant la communauté internationale et devant l’histoire, de proscrire et de combattre tout acte de vengeance et de chasse aux sorcières sur la Terre de nos aïeux pendant et après l’alternance », soutient le document.

La coalition lance enfin un nouvel appel  à la communauté internationale afin qu’elle prenne la mesure de la situation et entende les cris de colère des populations togolaises.

«  Nous attendons des partenaires du Togo et de la communauté internationale qu’elle fasse pression sur les autorités togolaises et leur fasse entendre raison afin qu’elles accèdent aux revendications légitimes du peuple togolais qui aspire à la démocratie vraie pour son développement et sa prospérité », a-t-elle conclu.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Made In Togo
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer