Breaking News
Yark Damehame Yark Damehame

Yark Damehame: 'Pas question de laisser certains réaliser leurs intentions' Featured

Written by  Déc 01, 2017

Les deux derniers jours, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition a pu manifester à Lomé et en région. En général, ces manifestations se sont déroulées pacifiquement. Faisant le bilan de celles de jeudi, le ministre de la sécurité a salué les efforts des acteurs qui ont œuvré pour la tenue de manifestations sans heurt. A l’occasion, Yark Damehame était revenu sur une des plaintes des partisans de l’opposition et a estimé qu’il n’est pas question de laisser certaines personnes réaliser leurs intentions.

Nous l’avons appris depuis le déclenchement de la crise actuelle et les autorités togolaises en parlent très souvent en filigrane sans pour autant mentionner l'expression "coup d'Etat". Ce qui est constant, est qu'il est reproché au Parti national panafricain (PNP) de vouloir renverser le régime de Faure Gnassingbé par la rue et de courtiser pour ce faire les forces armées togolaises (FAT).

Faisant jeudi le bilan du 2e jour de la nouvelle série de 3 jours de manifestations de l’opposition, le ministre togolais de la Sécurité, en a fait allusion.

Yark Damehame était revenu sur ce que les manifestants et les responsables de l’opposition qualifient de blocus de l’Etat-Major des FAT. Ce blocus n’est autre que la décision des autorités d’empêcher toute circulation devant l’Etat-Major général des FAT les jours de manifestation de l’opposition.

Pour le Colonel Yark, il n’est question de céder sur cette mesure parce que, dit-il, la devanture de l’Etat-Major des FAT est une zone militaire qui doit rester comme telle.

A chaque fois, une déviation est érigée pour ceux qui se dirigent vers le centre-ville les jours des manifestations en venant d’Agoè.

« Il n’est pas question de laisser certaines personnes réaliser leurs intentions », a indiqué Damehame Yark.

L'opposition descend dans les rues de Lomé et des villes de l'intérieur ce samedi 2 décembre pour le 3e jour des manifestations de cette semaine. Elle compte maintenir la pression jusqu'à l'ouverture du dialogue annoncé par les autorités et auquel plusieurs du pays appellent.

Last modified on vendredi, 01 décembre 2017 13:00
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer