Breaking News

500 OSC togolaises veulent participer au dialogue politique

Written by  Nov 30, 2017

Les coalitions se font et se positionnent déjà pour le  prochain  dialogue annoncé par le gouvernement  togolais. Un Groupe de travail des 500 Organisations de la société civile œuvrant pour le Développement Durable et  la paix au Togo : G500-16 s’est présenté jeudi à la presse  à Lomé et s’engage pour l’avènement d’une nation togolaise pacifique avec des institutions efficaces pour un dialogue réussi.

Selon Pascal Edoh Agbove, Directeur exécutif de l’ONG IJD, le  G500-16 est né à la suite d'un constat selon lequel les problèmes des Togolais sont d’ordres sociaux que politiques. Le Groupe qui se fonde sur la disposition 16 des ODD entend  marquer son distinguo par son impartialité et surtout par la recherche de l’intérieur supérieur de la nation.

Il se dit prêt à aller au probable  prochain 25è dialogue pour partager son expertise avec les acteurs politiques  en vue d’une sortie définitive de  crise.

« Nous avons dans notre feuille de route des propositions tangibles et concrètes à faire au dialogue pouvant  influer sur les uns et les autres à privilégier l’intérêt  général de la nation », a souligné Francis Akpa, Secrétaire général de UONGTO.

D’ores et déjà le G500-16 invite les acteurs politiques à tirer les leçons des échecs des dialogues précédents en vue d’un aboutissement heureux du prochain, et  à faire preuve de concessions justes au cours des négociations.

Il exhorte également à la mise sur pied d’un comité de suivi participatif et inclusif pour la mise en œuvre opérationnalisée des résolutions issues du dialogue.

Le G500-16 est composé entre autres de FONGTO, UONGTO, FNRR, CACIT, CNSC-Togo, FETAPH, FODDET, GF2D, WANEP-Togo, WILDAF-Togo, JVE, Aimes Afrique, ACOMB, RECORD, UAOD, IJD, ANAVIE, PASYD, Youth Impact, OOADD, AVIP-Togo, STADD, MEED-Togo, SEDIA, AVEDEC, INADES, G.A.F.E et du REFED.

Last modified on vendredi, 01 décembre 2017 16:22
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer