Breaking News
Dialogue: la médiation ghanéenne de retour à Lomé pour finaliser les préparatifs © REPUBLICOFTOGO

Dialogue: la médiation ghanéenne de retour à Lomé pour finaliser les préparatifs Featured

Written by  Nov 26, 2017

C’est désormais une certitude. Le dialogue politique entre les partis de l’opposition, la société civile et le parti au pouvoir s’ouvrira d’ici une dizaine de jours. Après les différentes consultations et autres tractations diplomatiques, la délégation ghanéenne est de retour ce dimanche à Lomé. Nana Akufo-Addo a assigné une mission claire à ses émissaires qui vont s’activer à partir de ce lundi pour l'ouverture du dialogue.

Selon des informations parvenues à « Togo Breaking News », le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, désormais seul à conduire la médiation entre le pouvoir et l’opposition togolaise a de nouveau dépêché une mission qui est arrivée dimanche à Lomé.

La feuille de route assignée à cette délégation est de finaliser les préparatifs du dialogue inter togolais. Les informations précisent que les émissaires ghanéens vont mettre sur pieds un comité mixte pouvoir et opposition pour définir les différents points devant faire l’objet des discussions lors du dialogue.

En effet, même si plusieurs propositions avaient faites par les leaders de l’opposition lors de la précédente rencontre avec la délégation de Albert Kan-Dapaah, des consultations qui se sont déroulées à Accra et à l’occasion de plusieurs rencontres avec le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, les choses restent toujours à préciser quant à l’ordre du jour des discussions.

Ce nouveau déplacement à Lomé de la médiation ghanéenne vise donc à enlever les derniers obstacles afin de favoriser l’ouverture du dialogue comme prévu dans la première moitié du mois de décembre prochain.

Notons que pendant ce temps, l’opposition togolaise continue de mettre la pression dans les rues. Elle a encore appelé ses partisans à 3 jours de manifestation sur toute l'étendue du territoire national les mercredi 29 et jeudi 30 Novembre ainsi que le samedi 02 décembre, pour exiger le retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, la révision du cadre électoral et l'instauration du droit de vote des togolais de l'étranger de même que la libération des personnes arrêtées.

Last modified on dimanche, 26 novembre 2017 23:14
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer