Breaking News
Tikpi Atchadam (en blanc) dans l'avion lundi pour Paris Tikpi Atchadam (en blanc) dans l'avion lundi pour Paris

Tikpi Atchadam et Brigitte Adjamagbo à Paris pour rencontrer Alpha Conde Featured

Written by  Nov 20, 2017

Me Tikpi Atchadam et Brigitte Adjamagbo-Johnson jouent la carte de la transparence. Le président du Parti national panafricain (PNP) et la Secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) ont pris chacun lundi un vol en direction  de Paris où les attend le président en exercice de l’Union Africaine. Et ils l'ont annoncé publiquement.

Selon les informations, c’est depuis Accra que Tikpi Atchadam, invisible depuis le mois d’octobre dans les manifestations de l’opposition, a pris le vol. Pendant ce temps, Mme Adjamagbo-Johnson est partie de l’Aéroport de Lomé.

Depuis le déclenchement de la crise en cours au Togo, plusieurs initiatives ont été prises pour une sortie de crise pacifique. La semaine dernière, Alpha Condé, le président en exercice de l’Union Africaine a indiqué qu’il recevrait les opposants togolais en prélude au dialogue politique.

Des informations font état de ce que M. Condé aurait rencontré la semaine dernière le président national de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre. Ce qui justifierait l’absence du Chef de file de l’opposition aux dernières activités de la coalition même si officiellement, rien ne se dit à ce sujet.

Le Conseiller de Tikpi Atchadam qui a annoncé le déplacement du leader du PNP à travers un communiqué promet un compte-rendu à la population togolaise à l’issue des échanges avec le président guinéen.

Des indiscrétions font état de ce que les positions sont divergentes au sein de la coalition sur la conduite à tenir en ce qui concerne le dialogue offert par le gouvernement. Certains leaders de partis politiques hésiteraient encore et se cacheraient derrière des préalables. Pendant ce temps, d’autres estimes qu’il faut saisir l’occasion de ces discussions pour poser les problèmes carte sur table.

Réagissant au sujet du dialogue lundi à Abidjan, Faure Gnassingbé, le Chef de l’Etat togolais a déclaré que les discussions pourront s’ouvrir d’ici à quelques semaines et qu’il fallait être deux pour dialoguer.

Last modified on lundi, 20 novembre 2017 23:47
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer