Breaking News
Tikpi Atchadam Tikpi Atchadam

Atchadam appelle à une mobilisation record et en appelle à l’armée togolaise Featured

Written by  Nov 16, 2017

C’est ce jeudi que l’opposition togolaise entame une nouvelle série de manifestations de 3 jours. La nouvelle mobilisation vise à réclamer le rétablissement de la constitution originelle de 1992 ou le départ immédiat du pouvoir de Faure Gnassingbé, l’effectivité du vote de la diaspora et la libération des personnes arrêtées dans le cadre des manifestations. L’opposant Tikpi Atchadam vient d’appeler dans un message à une mobilisation record et fait un clin d’œil à l’armée togolaise.

C’est avec un nouvel hommage à l’endroit des togolais tombés depuis le 19 août que Tikpi Atchadam a entamé son nouveau message de mobilisation pour les manifestations de jeudi, vendredi et samedi. Le leader du Parti national panafricain (PNP) n’a pas non plus oublié les blessés et les autres détenus ainsi que les réfugiés.

Pour M. Atchadam, la lutte est arrivée à un moment critique de l’histoire nationale où chaque institution joue sa crédibilité et sa propre survie dans le Togo de demain.

Et c’est par l’adage du piquet et du mouton attaché qui sont liés par la même corde que l’opposant fait un clin d’œil aux forces de défense et de sécurité du Togo.

« C’est le moment ou jamais pour le piquet, armée et forces de sécurité, de se rendre à l’évidence qu’il est lié par la même corde au mouton attaché, le peuple. Quel que soit le discours de l’éleveur, le piquet et le mouton restent liés par le même destin étant donné qu’ils ont la même corde au cou », affirme le président du PNP.

Pour Tikpi Atchadam, la stratégie du pouvoir rappelle la démarche du bourreau qui oppose ses victimes. Mais, rappelle-t-il, le peuple l’a compris très tôt et attend la même compréhension de la part de l’armée et des forces de sécurité.

« L’unité d’action comme stratégie de l’opposition a fini par souder et consolider notre peuple. Face à la tyrannie, nous sommes redevenus un seul et même peuple après cinquante années de dictature basée sur la division, la corruption et la violence. Ce peuple conscient et déterminé n’a plus peur et il n’a qu’un seul objectif : l’alternance », déclare-t-il ajoutant que le peuple a pris son destin en main, ce qui a permis d’arriver au résultat actuel.

M. Atchadam relève que de 5 villes au départ, la contestation a atteint aujourd’hui plus de 15 villes debout contre la dictature et l’alternance. Et pour les 16, 17 et 18 novembre, le leader du PNP dit attendre une mobilisation record des records.

« Nous vous invitons à une mobilisation record des records mais comme toujours "assi gbalo loo" (mains nues, en Ewé)… », a-t-il lancé.

Last modified on jeudi, 16 novembre 2017 12:15
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer