Breaking News
Nathaniel Olympio Nathaniel Olympio

Olympio: 'Impossible de revenir dire aux Togolais que les choses vont rester en l’état' Featured

Written by  Nov 15, 2017

Après le ministre de la communication Guy Madjé  Lorenzo, la télévision française France24 a reçu mercredi l’opposant Nathaniel Olympio qui représentait la coalition des 14 partis de l’opposition.  Le Président par intérim du Parti des Togolais (PT)  a réaffirmé l’engagement des Forces démocratiques de l’opposition à aller au bout de leurs revendications.

Pour M. Olympio, ce qui fait descendre le peuple togolais dans les rues depuis le 19 août, c’est le désir de voir un changement s’opérer à la tête de l’Etat et le silence coupable de Faure Gnassingbé qui refuse toujours de se prononcer sur sa participation ou pas à la  présidentielle de 2020.

Et la réunion de l’émissaire ghanéen Albert Kan- Dapaah avec l’opposition hier mardi  pour baliser la voie au dialogue  n’est que préliminaire, selon le Président par intérim.

« Lorsqu’il y a opportunité de discuter de notre plateforme revendicative, il n’y a pas de raison de ne pas aller à ces discussion. Ceci  dit,  ces discussions qui s’entament ne sont que des préliminaires. Il y a encore du chemin à faire. Il faudrait que nous soyons ingénieux pour trouver des voies et moyens pour ramener la sérénité et trouver la solution à la crise en vue de satisfaire le peuple togolais », a-t-il indiqué.

Le responsable de la Coalition des 14 partis politique de l’opposition s’est inscrit en faux contre l’idée selon laquelle, un gouvernement d’union nationale serait la solution idoine à la crise togolaise. Il préfère plutôt un gouvernement de transition qui jouera à un jeu démocratique pour la bonne tenue de la présidentielle de 2020.

« Si un gouvernement devrait être mis en place, il faut qu’il apporte une solution définitive à la crise », précise Nathaniel Olympio qui ajoute que « aujourd’hui, il est impossible de revenir dire aux Togolais que les choses vont rester en l’état encore durablement ».

M. Olympio , pour finir n’a pas manqué de rappeler à l’opinion que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition sera une nouvelle fois  dans les rues à partir de demain et ce pour trois jours, pour toujours réclamer le retour de la constitution de 92, le vote de la diaspora et  la libération des manifestants détenus entre autres

Last modified on jeudi, 16 novembre 2017 12:22
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer