Breaking News
Des leaders de la Coalition lors de la manifestation du 7 sept 2017 à Lomé Des leaders de la Coalition lors de la manifestation du 7 sept 2017 à Lomé

Des émissaires d’Akufo-Addo prennent langue avec l’opposition togolaise à Lomé Featured

Written by  Nov 14, 2017

Il y a eu de mouvement mardi au niveau de l’Hôtel 2 Février à Lomé. Des leaders de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise y ont rencontré des émissaires ghanéens envoyés à Lomé par le président Ghanéen, Nana Akufo-Addo.

C’est la coalition de l’opposition qui a donné l’information. La délégation de la coalition a été conduite par Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l'opposition.

"Une délégation de haut niveau venue du Ghana rencontre actuellement une partie de la coalition à l'hôtel 2 février", a déclaré Fulbert Attisso, président du parti Togo Autrement, à la conférence de presse.

La rencontre fait suite à l’annonce du dialogue par le gouvernement togolais, dialogue qui devrait s’ouvrir dans les prochains jours.

Les discussions entre l’opposition togolaise et les émissaires de Nana Akufo-Addo ont porté sur les préalables posés par la coalition de l'opposition avant le dialogue annoncé par le gouvernement.

L’opposition togolaise réclame la libération de toutes les personnes arrêtées depuis dans le cadre des manifestations politiques et gardées en prison depuis lors. De plus, le Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre va au-delà en réclamant la relaxe de tous les détenus politiques.

Des indiscrétions font état de ce que les émissaires ghanéens tentent de convaincre l’opposition togolaise à accepter ce dialogue de sortie de crise afin que les réformes constitutionnelles et institutionnelles puissent être désormais une réalité.

L’opposition va-t-elle camper sur sa position et continuer de réclamer le retour à la Constitution originelle de 1992 ou encore le départ immédiat de Faure Gnassingbé du pouvoir ?

Les conclusions de la rencontre nous édifieront.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer