Breaking News

Des manifestants de l’opposition proposent trois pistes à Faure Gnassingbé

Written by  Nov 08, 2017

Mercredi s’est tenue à Lomé et dans certaines localités de l’intérieur la 2e des trois jours de manifestations prévues par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Les manifestations se sont déroulées dans le calme à Lomé, Aného et Tchamba, notamment. Au point de départ d’Atikoumé, des manifestants ont proposé trois options à Faure Gnassingbé pour la résolution de la crise.

Lors de la deuxième journée des manifestations pour le retour à la constitution de 1992 et l’effectivité du vote pour les togolais de la diaspora, des manifestants de l’opposition ont exprimé leurs points de vues pour la résolution de la crise politique dans le pays.

Des manifestants rencontrés par notre rédaction proposent trois choses au Chef de l’Etat togolais pour une sortie de crise honorable et bénéfique pour tous.

La première option est exprimée par la catégorie de manifestants qui ne veulent plus entendre parler de la présence de Faure Gnassingbé au Palais de Lomé II. Ils demandent ni plus ni moins la démission du Faure Gnassingbé ici et maintenant. « Faure, dégage », « 50 ans ça suffit », « le Togo n'est pas une monarchie », a-t-on lu sur les pancartes.

Mais une autre catégorie de manifestants relativise et propose que Faure Gnassingbé reste au pouvoir jusqu’en 2020 mais que les réformes soient faites et de façon claire.

« Faure Gnassingbé doit prendre conscience de la situation actuelle. Moi je ne suis pas pour son départ immédiat. Il faut qu’il s’engage à ne plus rester au pouvoir après 2020 », lance un jeune opposant qui indique ne pas être pour une chasse aux sorcières.

Ce manifestant estime qu’il serait bon pour le Togo d’avoir des anciens présidents à commencer par Faure Gnassingbé après 2020.

Une troisième catégorie demande à Faure Gnassingbé de simplement rétablir la constitution de 1992 pour apaiser la crise qui sévit actuellement dans le pays et de négocier l’application de la loi fondamentale avec l’opposition.

Laquelle des pistes adoptera Faure Gnassingbé ? La question reste posée. Mais pour l’heure, l’opposition tient une nouvelle manifestation jeudi dans la capitale togolaise et dans les localités de l’intérieur du pays.

Lundi dernier, le gouvernement avait annoncé des mesures d’apaisement et annoncé qu’un dialogue sera ouvert prochainement à Lomé pour solder la question des réformes. L’opposition, pour l’heure, ne s’est pas clairement exprimé même si certaines leaders comme le Chef de file, Jean-Pierre Fabre ont laissé entendre qu’il n’est pas question de se mettre à table avec le régime.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer