Breaking News
MIRAMBEAU
Tikpi Atchadam Tikpi Atchadam

Tikpi Atchadam appelle Emmanuel Macron à intervenir dans la crise togolaise Featured

Written by  Oct 19, 2017

Le Président du Parti national panafricain (PNP), Tikpi Atchadam a dénoncé jeudi une volonté du gouvernement de restreindre la liberté de manifestation au Togo. L’homme qui réagissait sur Rfi depuis son maquis dit craindre de nouveau pour sa sécurité et en appelle à l’intervention du président français, Emmanuel Macron pour faire entendre raison au président Faure Gnassingbé en vue du dénouement de la crise sociopolitique que traverse le Togo.

Tikpi Atchadam, reçu jeudi sur Rfi a exprimé sa crainte ainsi que celle de l’opposition pour le fait que la police et l’armée soient déployées dans les rues pour étouffer les manifestations de l’opposition.

« Dans quel pays au monde vous avez vu l’opposition avoir en face l’armée  pour discuter, pour débattre? Tout le monde de l’opposition est prudent. Même tous les militants de l’opposition sont prudents sauf ceux qui sont du côté du pouvoir parce qu’ils peuvent se promener librement », a dénoncé l’opposant.

Tikpi Atchadam est revenu sur la question de la guerre de leadership de l’opposition évoquée ces derniers jours dans les journaux. Pour lui, c’est tout le peuple togolais qui s’est réuni aujourd’hui pour dire non à une monarchie et qu’il n’est pas question de se tromper d’objectif.

« Nous ne nous trompons pas d’objectif. Nous n’avons pas à nous tirer des balles dans le pied », dit-il.

Cette sortie a été l’occasion pour le leader du PNP de solliciter l’intervention de la France pour la résolution de la crise politique que traverse le Togo.

« C’est tout le peuple togolais qui croit en la France. Nous sommes en train de défendre les mêmes valeurs défendues par la France : la liberté, la légalité, la fraternité, la justice. Nous croyons en la France et les togolais attendent un mot de la France… La France a sa manière d’apprécier la situation et le moment opportun, nous savons qu’elle va réagir parce que le pays de la liberté, de la démocratie ne pas attendre indéfiniment que la liberté et les droits de l’homme soient bafoués dans un pays comme le Togo », a déclaré Tikpi Atchadam.

Par ailleurs, M. Atchadam salue les initiatives prises récemment par les chefs d’Etat de la sous-région notamment Patrice Talon qui s’applique pour un dénouement heureux de la crise. Toutefois, il pense que l’intervention du président français est nécessaire pour la sortie de crise.

« Dans la sous-région, il y a plusieurs chefs d’Etat qui s’impliquent de façon bilatérale auprès du président Faure mais il ne bouge pas. Alors si le Président de la République ne bouge, cela veut dire qu’il manque un poids dans la balance, c’est celui de la France… », a-t-il dit.

Le leader du PNP révèle que le président guinéen Alpha Condé, président en exercice de l’Union Africaine a tenté de rencontrer l’opposition. Il aurait d’ailleurs envoyé son avion chercher les leaders de l’opposition.

« C’est à la veille de notre départ que les arrestations ont commencé notamment l’arrestation de l’imam de Sokodé et donc cette rencontre n’a pas pu tenir. Si les Chefs d’Etat de la sous-région jusqu’au président de l’Union Africaine n’ont pas pu faire bouger Faure, je le dis et les togolais le disent qu’il manque un président à l’appel. Tout attendons que le président Macron va intervenir », a conclu Tikpi Atchadam.

Last modified on jeudi, 19 octobre 2017 20:51

Facebook

Fermer