Breaking News
MIRAMBEAU
Siaka Coulibaly et Gustave Assah Siaka Coulibaly et Gustave Assah

Crise togolaise: Des OSC de la CEDEAO font des recommandations Featured

Written by  Oct 08, 2017

La plateforme des réseaux Social Watch d’Afrique de l’ouest (SWAO) se prononce sur la crise sociopolitique qui secoue le Togo depuis quelques semaines. Le réseau en cours de mise en place demande aux parties prenantes de la crise de chercher des solutions à travers le dialogue.

Réunies à Lomé durant deux jours dans le cadre d’un atelier régional sur le contrôle de l’action publique et le suivi des Objectifs de développement durable (ODD) dans l’espace CEDEAO, les organisations de la société civile membre de la plateforme se disent favorable à une réforme constitutionnelle débouchant sur une limitation du nombre de mandats, l’élection du président de la République au scrutin uninominal à deux (2) tours et la prise en compte du vote de la diaspora togolaise.

Pour le SWAO, la voie la mieux indiquée pour une réforme constitutionnelle bien réalisée est le référendum. Mais avant d’arriver là, le réseau préconise le dialogue entre les parties prenantes.

« Cette réforme nécessite l’ouverture d’un dialogue politique togolais permanent, et les acteurs doivent définir une feuille de route qui va aboutir à un projet de loi de révision de la Constitution à soumettre à l’adoption de l’Assemblée nationale pour finir avec un référendum », a avancé Siaka Coulibaly, président du Réseau des OSC pour le développement (RESOSCIDE).

Dans un appel lancé à l’occasion, la Plateforme des réseaux Social Watch d’Afrique de l’Ouest affirme que la situation conjoncturelle nécessite l’urgence d’une mission diplomatique évidente. Elle demande à la CEDEAO de dépêcher au Togo un comité ad hoc pour prendre à bras-le-corps la situation.

L’appel fait suite à une mission dépêchée au Togo du 14 septembre au 8 octobre derniers et qui a recueilli les positions et les avis des parties prenantes dont le gouvernement, les partis politiques de l’opposition comme du pouvoir, les OSC togolaise, les institutions de la République et la communauté internationale.

La rencontre régionale sur le contrôle de l’action publique et le suivi des Objectifs de développement durable (ODD) dans l’espace CEDEAO a été présidée par le Béninois Gustave Assah. Elle a enregistré la participation des organisations comme Social Watch Bénin, Afrique performance, RESOSCIDE, la Coalition des organisations de la société civile pour le développement inclusif (COSCiDI), le Réseau Sadohui, Wanej, Solidarité sans frontière, Civic Commission for Africa et Ghana anticorruption Coalition.

Ces OSC membres du SWAO prévoient tenir prochainement au Togo, un forum citoyen de haut niveau sur la paix et la démocratie. La rencontre, qui sera placée sous le patronage du Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO, sera le lieu de présenter des études cas de pays et de déboucher sur un certain nombre de recommandations pour l’espace de la CEDEAO.

Facebook

Fermer