Breaking News
MIRAMBEAU
Damehane Yark vendredi devant la presse Damehane Yark vendredi devant la presse

Yark: 'Quand on aspire gouverner un pays, on ne le tue pas' Featured

Written by  Sep 29, 2017

Le ministre de la sécurité et de la protection civile a fait vendredi le point de la journée « Togo Mort » à laquelle a appelé la coalition de 14 partis politiques de l’opposition togolaise. Pour Yark Damehame, le mot d’ordre a été légèrement suivi en début de journée dans certains quartiers de Lomé. Il relate une activité normale dans toutes les régions du pays.

Selon le point fait par le ministre dans la soirée de vendredi, la journée a commencé timidement à Lomé et l’affluence a été moindre dans la circulation et au Grand Marché dans la matinée. Au Grand Marché de Lomé spécialement, Yark Damehame estime l’affluence de la journée à environ 60%.

L’autorité indique par ailleurs que le marché de Bè n’avait pas été ouvert le matin. Des contacts avaient été et le marché a été ouvert en début d’après-midi. Quant au Marché de Hédzranawoé et aux autres marchés de Lomé, l’activité économique s’était déroulé normalement, selon le gouvernement.

En ce qui concerne, l'administration publique, le ministre a affirmé que les services publics ont fonctionné normalement. Il ajoute que sur toute l'étendue du terriroire, les Banques ont ouvert et travaillé comme d'habitude.

Evoquant la situation en région, le Colonel Yark Damehame a indiqué que la situation est calme dans toutes les régions et que les activités se sont déroulées normalement comme à l’accoutumée.

« La situation a été calme et aucun trouble à l’ordre public n’a été constaté… Je voulais saisir l’occasion pour remercier et saluer la maturité de nos compatriotes. Ceux qui ont décidé de rester à la maison se sont bien comportés. Ils ne sont pas sortis pour déranger ceux qui ont vaqué librement à leurs occupations. C’est un acquis pour notre pays et nous devons saluer cela », a déclaré Yark Damehame qui estime que lorsqu’on aspire à gouverner un pays, on ne le tue pas.

S’expliquant sur cette nouvelle sortie, le colonel Yark estime qu’il est du devoir des autorités de dire comment à l’opinion nationale et internationale la façon dont s’est déroulée l’opération Togo Mort décrétée par l’opposition.

Le ministre de la sécurité souhaite que les prochaines activités politiques de l’opposition se déroulent dans ce même esprit pacifique, de tolérance, du respect de l’autre et de responsabilité.

Last modified on vendredi, 29 septembre 2017 22:52

Facebook

Fermer