Breaking News

L’opposition veut marcher sur la présidence togolaise, la police et l’armée aux aguets Featured

Written by  Sep 07, 2017

Tout comme mercredi, la mobilisation de l’opposition togolaise dans les rues de Lomé de ce jeudi est impressionnante. Avec les leaders des formations politiques à la tête du cortège, les manifestants qui se montrent déterminés demandent à marcher sur le Palais de la Présidence. Mais ils ont été canalisés par les forces de l’ordre jusqu’au point de chute qui est le bas-fond du Collège Saint Joseph.

La manifestation de l’opposition se déroule jusque-là sans heurts. Au Carrefour Deckon, la foule voulait camper afin de rééditer le sit-in du 12 juin 2012. Les manifestants comptaient rester à Deckon jusqu'à ce que le pouvoir décide de ramener la constitution de 1992 ou alors que Faure Gnassingbé annonce sa démission.

Mais elle va finir par suivre les leaders qui se sont dirigés vers le bas-fond du Collège Saint Joseph.

Arrivée au Carrefour de la Colombe de la Paix, les manifestants ont réclamé avec insistance à marcher sur la présidence togolaise. La première vague veut dépasser la Colombe de la Paix pour prendre le Boulevard Gnassingbé Eyadèma. Mais un dispositif impressionnant de la police bloque le chemin.

L’on a assisté à un face à face entre les forces de l'ordre et les manifestants. La situation sera rapidement décantée. Mais les manifestants vont refuser de se diriger vers le bas-fond.

A quelques kilomètres de là, on note un dispositif impressionnant sur les artères menant à la Présidence togolaise. Au Carrefour Novissi et à Hedzranawé, des militaires sont déployés par dizaines en vue de prévenir toute éventualité.

Les leaders de l’opposition sont actuellement avec la foule sur l'avenue Maman N'Danida notamment entre Deckon et la Colombe de la Paix. Selon les informations, les manifestants veulent rester jusqu'à demain si le pouvoir n'accède pas aux revendications.

Tôt le matin, Jean-Pierre Fabre, le Chef de file de l’opposition qui dit avoir pris bonne note de la mobilisation de la population se dit déterminé à faire plier le régime de Faure Gnassingbé.

Last modified on jeudi, 07 septembre 2017 18:21

Facebook

Fermer