Breaking News
Des militants de UNIR dans les rues de Lomé mardi Des militants de UNIR dans les rues de Lomé mardi

Début de la grande manifestation de UNIR dans les rues de Lomé Featured

Written by  Aoû 29, 2017

Les cadres de l’Union pour la République (UNIR) avaient annoncé jeudi dernier des manifestations dans les rues de Lomé pour soutenir la démocratie et l’Etat de droit. Suite à cet appel, plusieurs milliers de militants du parti au pouvoir se sont rassemblés tôt ce matin au Carrefour Tokoin-Trésor. La manifestation vient de s’ébranler en direction de la Plage en face de l’ancienne Présidence.

C’est le début de la série de manifestations de rue annoncées UNIR pour exprimer son soutien au président de la République et aux institutions du pays, préserver la paix, l’Etat de droit et appeler les Togolais au respect des lois de la République.

Pour les militants du parti de Faure Gnassingbé, cette mobilisation a pour but de faire bloc derrière les institutions légitimes et démocratiques.

« Appeler à renverser ces institutions démocratiques est inacceptable. Alors UNIR qui est attachée à la fraternité, à la cohésion et à la paix a estimé qu’elle ne peut pas rester insensible lorsqu’ouvertement des gens se livrent à la violence, lorsqu’ouvertement les gens cherchent à opposer les communautés et les populations les unes contre les autres », a expliqué lundi Gilbert Bawara, éminent cadre dudit parti.

Ils sont des milliers de militants de UNIR à se regrouper en début de matinée au carrefour Tokoin Trésors à Lomé. La mobilisation s’est agrandie en milieu de matinée avec l’arrivée de plusieurs cadres du parti.

L’on note parmi les manifestants, la présence du Premier Ministre, Sélom Klassou, du Président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani, de plusieurs ministres du gouvernement, des directeurs de sociétés d’Etat et présidents d’institutions de la république.

La manifestation était prévue pour durer 3 jours, soit jusqu’au 31 août prochain. Mais il est possible que la donne change désormais avec le report de la manifestation de l’opposition.

En effet, la synergie de l’opposition qui a projeté des marches pour les 30 et 31 août a décidé de les repousser d’une semaine. Les manifestations de l’opposition sont désormais reprogrammées pour les 6 et 7 septembre prochains.

Facebook

Fermer