Breaking News
Nicolas Lawson Nicolas Lawson

Purification: Lawson fustige des balivernes et des tromperies sans effet Featured

Written by  Juil 08, 2017

Le président de la formation politique Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), Nicolas Lawson est contre les cérémonies de purification qui sont en cours au Togo. Cette initiative est selon lui des balivernes et des tromperies qui n'ont aucun effet.

Si les cérémonies de purification sont une recommandation de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR), et une étape dans le processus de réparation dans l'ensemble, elles ne témoignent en rien de la sincérité et de la désolation des gouvernants.
C’est l’avis émis vendredi par Nicolas Lawson, président de la formation politique le PRR.

"L’État doit veiller avant toute chose au bien-être et à la liberté des citoyens. On ne peut pas ne pas manquer de s'occuper des personnes qui ont subi des dommages physiques pour s'occuper du spirituel. C'est ce que j'appelle le cynisme", fustige l'opposant.

Pour l’ancien candidat à la présidence togolaise, l'ex magistrate Awa Nana-Daboya, présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l'Unité Nationale (HCRRUN), à qui la mission de réconcilier les togolais a été confiée, n'a pas qualité à agir en la matière.

"S'ils avaient laissé la CVJR conduire cette opération, on comprendrait et ça aurait eu plus de sens que de chercher une dame comme ça pour mettre devant pour dire exploiter soi-disant les recommandations. Cette dame n'a pas qualité d'agir", explique M. Lawson.

Au chef de l'État Faure Gnassingbé, M. Lawson affirme que ses méthodes dilatoires dont il se sert pour empêcher l'alternance et la démocratie ne vont pas toujours marcher.

"Faure Gnassingbé partira d'une façon ou d'une autre et le plutôt possible. C‘est à lui maintenant de déterminer s'il veut partir dans l'opprobre ou la dignité et la gloire", a-t-il estimé.

Last modified on samedi, 08 juillet 2017 16:30

Facebook

Fermer