Breaking News

Réconciliation: Golfe accueille le HCRRUN jeudi au sujet des réparations Featured

Written by  Mai 15, 2017

Le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’Unité nationale (HCRRUN) a démarré vendredi jeudi dernier les rencontres d’information et d’échanges avec les populations togolaises au sujet de la mise en œuvre du Programme des réparations dans le cadre du processus de réconciliation nationale. Après les régions de l’intérieur du pays, la préfecture de Golfe accueille Awa Nana-Daboya et ses collaborateurs jeudi prochain.

La présidente du Hcrrun a rencontré lundi le préfet du Golfe pour peaufiner les réglages de la rencontre prévue le 18 mai prochain. Plus de 500 personnes sont attendues à cette rencontre, dont des représentants des partis politiques, de la chefferie traditionnelle, des CDV et CDQ, des syndicats, des religieux, les associations des jeunes, des femmes, les forces de l’ordre et de sécurité sans oublier les membres des Comités de Paix.
Le Hcrrun a déjà rencontré les populations des régions des Savanes et de Plateau-Ouest en fin de semaine dernière.
La délégation de l’institution qui séjourne dans le Nord-Togo va rencontrer les populations de la Kara ce mardi. Mercredi, ce sera le tour des différentes préfectures de la région maritimes.
Selon le programme établi, la tournée d’échanges et d’information se poursuivra le vendredi, 19 mai dans la région centrale. En ce qui concerne Lomé et ses arrondissements, les dates restent à préciser.
Le programme de réparations de la CVJR vise à indemniser les victimes des violences politiques et de graves violations de droits de l’homme intervevues entre 1958 et 2005 au Togo.
Avec une première dotation de 2 milliards de Fcfa dans le budget 2017 pour le programme de réparation des victimes, le HCRRUN entend parer au plus pressé. Une partie des victimes des violences de 2005 va être premièrement prise en compte. Selon les chiffres du HCRRUN, elles sont 2475 sur les 7057 victimes répertoriées en 2005. Le reste sera pris en compte lors des prochaines étapes. Au total, 22 415 victimes enregistrées par la CVJR sur la période de 1958 à 2005 seront réparées. Ce qui nécessite entre 35 et 45 milliards de Fcfa. 
Par ailleurs, le Hcrrun dit être toujours en attente du décaissement des 2 milliards.

Last modified on lundi, 15 mai 2017 17:28

Facebook

Fermer