Faure Gnassingbé nommera-t-il un Premier Ministre du Sud ou un Premier Ministre du Sud du Sud ? Featured

Written by  Mai 23, 2015

La démission du gouvernement Ahoomey-Zunu II attendue depuis la prestation de serment de Faure Gnassingbé le 04 mai dernier est désormais chose faite depuis vendredi. Le Président réélu à la tête du Togo pour un nouveau mandat de cinq ans, avait pourtant indiqué qu’il n’y a pas de temps à perdre. Après cette démission, viendra la nomination d’un nouveau Premier Ministre. Qui prendra le poste ?

Faure Gnassingbé qui doit faire face aux nombreux défis doit d’abord relever celui de la nomination d’un Premier Ministre qui doit former un gouvernement compétent, capable de mettre en exécution son projet de société.

C’est dans ce sens que les tractations sont en cours. Plusieurs contacts ont été pris et les consultations ont démarré depuis la proclamation des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour arriver à dénicher l’oiseau rare capable de faire l’affaire, politiquement comme techniquement.

Ainsi, plusieurs noms circulent déjà dans les réseaux poches du Chef de l’Etat. Si certains membres du parti au pouvoir souhaitent que le Premier Ministre vienne de leur sein, la tendance veut qu’au nom de la politique d’ouverture prônée depuis plusieurs années, le choix soit porté sur un homme du dehors qui apportera son expertise.

Si plusieurs possibilités s’offrent à Faure Gnassingbé, la seule chose qui est sûr est que le prochain Premier Ministre ne viendra pas de la partie septentrionale du pays. Ce sera un homme ou une femme du Sud du pays (Région des Plateaux ou Région Maritime).

De plus, une règle non écrite veut qu’il y a une rotation, d’autres l’appellent une alternance entre le Sud (Région des Plateaux) et le Sud du Sud (Région Maritime) au poste du Premier Ministre. A y voir de près, depuis 2006, après le passage d’Agboyibor au poste, tous les Premiers Ministres étaient issues soit de la Région des Plateaux (Komlan Mally, Ahoomey-Zunu) ou de la Centrale (Gilbert Houngbo).

Plusieurs observateurs indiquent que, sauf surprise de dernière minute, le nouveau Premier Ministre sera un homme issu de la Région Maritime, le Sud du Sud.

On avance plusieurs noms : Victoire Tomegah-Dogbé, Georges Aïdam, Francis Ekon, Robert Dussey, Agbéyomé Kodjo. Dans le lot, plusieurs donnent Agbéyomé Kodjo favori d’abord pour son expérience et pour sa compétence. Il a déjà occupé le poste et maîtrise les enjeux politiques et diplomatiques.

Mais Faure Gnassingbé, très imprévisible, pourrait promouvoir, de nouveau un homme ou femme de l’intérieur si l’option du dehors et de l’ouverture échouait. C’est dans ce cas qu’une nomination de Victoire Tomegah-Dogbé ou du Premier Vice-Président de l’UNIR, Goerges Aïdam pourra intervenir.

Le moins que l’on puisse dire à l’heure actuelle est qu’il soit un Premier Ministre du dedans ou du dehors, un Premier Ministre du Sud (Plateaux) ou du Sud du Sud (Maritime), l’essentiel est qu’il y a un nouveau gouvernement pour que le pays, qui est au ralenti depuis les élections, roule de nouveau.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer