UE COVID

Atakpamé, Niamtougou et Dapaong auront de nouveaux abattoirs

Written by  Anselme AVI (Stagiaire) Juil 08, 2020

Le gouvernement togolais a entamé la construction de nouvelles aires d’abattage des animaux dans les villes d’Atakpamé, de Niamtougou et de Dapaong. Ces infrastructures devraient favoriser une relance du sous-secteur de l'élevage au Togo.

Ces 3 nouveaux chantiers viennent s'ajouter à ceux de Kpalimé, Kara et Sokodé, dont les taux d’avancement des travaux à ce jour sont respectivement de 50%, 81% et 88%. Le montant prévisionnel de ces nouveaux chantiers est estimé à 400 millions FCFA.

A travers ce projet, le ministère de l’agriculture et de la production animale et halieutique entend donner l'opportunité aux acteurs de transformer et de commercialiser les produits carnés dans le respect des normes hygiéniques.

A ce propos, Noël Bataka en charge de ce département estime que ces actions de relance du sous-secteur de l'élevage ont occasionné l'accroissement des effectifs de cheptels et l’émergence d’éleveurs modernes.

« Ce qui prouve à suffisance que la chaîne de valeur bétail-viande est en bonne voie et il s’avère indispensable de s’investir dans la valorisation de ces produits par la transformation et la commercialisation afin de satisfaire une demande en produits carnés de plus en plus croissante tout en s'assurant des conditions de salubrité adéquates pour garantir la santé et le bien-être de la population », a-t-il ajouté.

Les acteurs dont les éleveurs devront notamment fournir des animaux sur pieds aux autres acteurs de la chaîne de transformation.

Rappelons que le montant global de ce premier lot de construction est estimé à 983 millions Fcfa incluant la voirie interne, les équipements et la chambre froide.

Le gouvernement togolais mène des actions visant la relance du secteur depuis 2011 à travers le PASA.

Fermer

  1. Populaires
  2. Tendance
ADS TDE
Fermer