UE COVID

Agriculture: la filière avicole en nette progression

Written by  Anselme AVI (Stagiaire) Jui 19, 2020

L’agriculture togolaise enregistre de bonnes performances ces dernières années. Cette tendance se répercute positivement sur la filière avicole. Ce progrès s’explique par les méthodes mises en place par le gouvernement pour promouvoir les produits locaux.

Selon le ministre togolais de l’agriculture, de la production animale et halieutique, le secteur avicole pourrait générer plus de 150 000 emplois dans les 5 prochaines années.

« Actuellement avec un peu plus de 15 000 acteurs, la filière avicole pourrait créer au moins 150 000 emplois décents et générer plusieurs milliards FCFA de chiffres d'affaires d’ici les 5 prochaines années. Mais, cela à condition que la volaille locale soit mieux distribuée », a indiqué Noël Koutéra Bataka.

En effet, le secteur devrait connaître une nette progression dans les prochaines années. Pour cela, les importateurs sont invités à privilégier les produits locaux.

En prenant la mesure portant injonction de 2 semaines pour avoir les autorisations, le ministre togolais de l’agriculture entend insuffler un nouvel élan à la filière. Ce qui devrait augmenter la production locale et favoriser la création d'emplois dans les abattoirs, pour les éleveurs, les producteurs de maïs et soja fournisseurs de matières premières.

Pour eux, le processus va contribuer de façon significative à la hausse de la croissance économique tout en cadrant avec la politique de promotion et de valorisation des produits agroalimentaires locaux que promeut le gouvernement.

Rappelons qu’il y a un mois, le ministère Noël Bataka a, à travers une note, interdit l’importation de produits avicoles sur toute l’étendue du territoire.

Fermer

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer