UE COVID

MIFA: Vers l’activation du pilier des mesures incitatives

Written by  Anselme AVI (Stagiaire) Jui 01, 2020

Dans le but d’éviter une crise alimentaire au Togo après la covid-19, les autorités compétentes maintiennent les engagements. Aristide Agbossoumonde, Directeur général du Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé le partage de risques (MIFA S.A), annonce l’activation du 5e pilier, relatif aux "Mesures incitatives" en début du 2e semestre de cette année.

Ce point, a pour objectif de rassurer et d’inciter les banques à maintenir ou à accroitre le niveau de financement des activités agricoles.

C’est une manière pour le MIFA SA d’aider les agripreneurs à faire face aux effets néfastes de la pandémie du coronavirus qui impactent sérieusement l’accès aux crédits agricoles.

« Il s’agira de proposer une exonération aux institutions financières partenaires, la taxe sur la valeur ajoutée et/ou de la taxe sur les activités financières au prorata des financements octroyés au secteur agricole à travers ledit mécanisme. Cette exonération constituera une motivation supplémentaire pour les institutions financières en plus des autres mesures de facilitation de l’accès au financement mises en place par le MIFA SA », a lancé M. Agbossoumonde.

Ces mesures incitatives viendront renforcer les 8 mesures prises tout récemment par la BCEAO dans la riposte au COVID 19 pour soutenir le système bancaire et le financement de l'activité économique dans la zone UEMOA.

Ainsi, les acteurs comptent mettre en place les crédits intrants aux profits des producteurs afin de les permettre de disposer à temps et à crédit des intrants agricoles (engrais, semences, etc.) pour la campagne agricole en cours.

Le projet se veut aussi accompagner les importateurs agréés dans l’accès au financement nécessaire à l’achat des intrants. MIFA SA va donc procéder à une négociation avec ces importateurs d’intrants pour la mise en place de ces crédits intrants aux producteurs.

Fermer

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer