Agriculture: le Togo rappelle l'interdiction de 2 pesticides

Written by  Mar 07, 2020

Le  ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique a réaffirmé vendredi l’interdiction de l’utilisation de l’Atrazine et du Paraquat au Togo. La sortie de Koutera Badaka fait suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux faisant état de l’usage de ces pesticides. M. Bataka appelle à signaler tout stock de ces deux produits, qui dit-il, sont dangereux.

Dans un communiqué diffusé vendredi, le ministre en charge de l’agriculture a indiqué qu’il est lui  donné de constater que l’Atrazine et le Paraquat seraient déversés ces derniers jours  dans plusieurs africains dont le Togo. Des pesticides dont l’utilisation est interdite depuis 2018 par le gouvernement togolais.

« Conformément à ses engagements pour la protection de la vie humaine et la promotion d’une alimentation saine,  a, depuis 2018, par arrêté n° 0078/MAEP/Cab/SG/DPV du 17 mai 2018, interdit l’importation et la distribution de ces deux produits sur le territoire togolais et entrepris depuis lors des actions en vue de la saisie et du retrait de l’ensemble des stocks résiduels éventuellement encore en circulation » a rappelé le ministre.

On informe que ces pesticides provoquent  des lésions aux yeux, des  saignements de nez, des  irritations et brûlures de la peau, nausées,  vomissements, douleurs et problèmes respiratoires.

L’exposition à des doses même très faibles, pendant une longue durée peut nuire aux poumons, au système nerveux, et au cerveau.

A cet effet, M. Bataka convie tous les citoyens et particulièrement les acteurs des chaînes de valeur agricole à signaler toute présence de ces produits sur le territoire togolais aux services techniques de son ministère.

Rappelons qu’une quantité de 13, 5 tonnes d’Atrazine a été saisie en 2019  et la société impliquée a été condamnée par la justice suivie du retrait de son agrément.

Fermer

Last modified on samedi, 07 mars 2020 13:27
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer