Début du Forum national du paysan Togolais à Kara

Written by  Jan 23, 2020

La 12e édition du Forum national du paysan Togolais (FNPT) a démarré jeudi à Kara. Elle a été ouverte par le ministre en charge de l’agriculture, Noël Koutéra Bataka. Cette rencontre constitue un rendez-vous d’échanges entre les acteurs agricoles. Elle enregistre la participation du Maroc, de l’Israël, de la Chine et de l’Afrique du sud qui est le pays invité d’honneur.

« Plan d’urgence du gouvernement pour la transformation agricole au Togo », c’est le thème qui retiendra l’attention des participants lors des différents travaux.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre a d’abord rappelé la place qu’occupe le secteur agricole au Togo.

« Le secteur agricole reste et demeure le principal levier de relance de l’économie togolaise, du maintien de la sécurité alimentaire », a indiqué Noël Koutéra Bataka.

Le ministre a ensuite précisé que cette édition se tient conformément à la volonté du Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé visant à faire de l’agriculture togolaise une véritable source de création de richesse et d’amélioration des conditions de vie des producteurs.

Noël Bataka annonce que de mesures fortes vont se poursuivre. Il s’agit de la mécanisation agricole et l’aménagement hydro-agricoles, la promotion et la valorisation des produits agricoles, le renforcement de l’accès des acteurs des chaînes de valeur agricole au financement et à la protection agricole, la conversion de l’agriculture togolaise en agriculture biologique et la promotion de la qualité, le développement des filières animales se fera avec la promotion du ranching et la construction d’au moins un abattoir moderne, la mise en place d’opérations spéciales présidentielles, le développement d’un écosystème digital avec des solutions numériques innovantes.

Le ministre de l’agriculture salue les efforts faits dans la restructuration de la nouvelle société cotonnière au Togo. Un secteur qui a eu en 2018 une progression de plus de 408, 35% passant de 27 mille tonnes. M. Bataka a invité les producteurs au dynamisme pour tenir leur promesse.

Notons que le ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique contribue énormément dans la transformation locale afin de réduire le déficit de la balance commerciale.

Revenant sur le bilan agricole, le ministre s’est félicité des excédents alimentaires avant d’évoquer une croissance soutenue dans les filières de rente. M. Bataka a souligné que prévalence de la sous-alimentation en net recul avant de préciser que la croissance agricole a fait un bond significatif passant de 3,95% à 5,63% en 2018. Sans oublier une amélioration de la balance commerciale des produits agricoles etc.

Les travaux du forum se poursuivent vendredi et doivent s’achever samedi prochain.

Anselme AVI (Stagiaire)

Last modified on jeudi, 23 janvier 2020 19:07
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer