Koame Kouassi, Directeur général de INSEED Koame Kouassi, Directeur général de INSEED

Togo: INSEED accompagne la planification du développement Featured

Written by  Déc 26, 2019

La loi statistique du Togo n°2011-014 portant organisation de l’activité statistique au Togo, adoptée et promulguée le 3 juin 2011 créé l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED). C’est un nouveau cadre juridique, institutionnel et organisationnel pour le Système statistique national avec la création d’un nouvel organe de coordination qui est le Conseil National de la Statistique (CNS) et la transformation de la Direction Générale de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (DGSCN). Dotée de la  personnalité morale et d’une autonomie administrative et de gestion, la structure comprend 4 directions techniques centrales. Zoom sur un institut dont  le prix en matière de politique de développement vaut plus que les yeux de la tête. 

L’INSEED a été institué le 24 février 2015 en remplacement de la DGSCN. La création de l’Institut répond à la nécessité de se doter d’un outil qui participe à la production statistique pour les besoins des plans de développement et à la mise en œuvre de la lettre de mission du Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération.

L’institut s’occupe de l’élaboration des comptes de la nation, production des statistiques démographiques et sociales, réalisation des recensements et enquêtes statistiques, élaboration de la Stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS-2) et de la production des statistiques en réponse aux besoins des plans, agendas et stratégies de développement.

L’organigramme de l’INSEED

L’INSEED a un directeur général en la personne de Koame Kouassi.  1er responsable de la boite, M. Koaussi informe que l’INSEED assure la mission de coordination et d’harmonisation des pratiques du Système Statistique National (SSN).

Il s’agit notamment  de conduire les études, enquêtes et recensements, élaborer-analyser –publier les comptes de la nation, publier régulièrement des bulletins et annuaires statistiques, assurer l’archivage et la gestion des bases de données statistiques nationales et assister techniquement tous les services.

L’INSEED comprend 4 directions techniques centrales. La Direction de la coordination et de la coopération internationale. Le département dirigé par Kossivi Atchare Bandje est chargé entre autres de l’harmonisation des concepts, définitions, nomenclatures, normes et méthodes statistiques adoptés au niveau national, sous régional et international. Elle est également chargée de la programmation, de la coordination et du suivi évaluation des activités statistiques.

A côté, il y a une Direction des statistiques démographiques et sociales qui s’occupe de l’organisation et la réalisation du recensement général de la population et de l’habitat ainsi que les études et enquêtes socio-démographiques.

Elle intervient aussi dans la réalisation des études sur les conditions de vie des ménages et sur la pauvreté.

« De tout temps, nous avons été également la direction qui produit les statistiques de l’état civil et sur le genre, l’établissement des projections démographiques, la collecte des statistiques sociales courantes », a indiqué le patron de cette direction, Souradji Fankeba.

L’autre direction pas moins importante est occupée par Dodzi Kodzo Hevi. La Direction de la Comptabilité Nationale et des Etudes Economiques est chargée de la collecte, du traitement, de l’organisation et de la synthèse des données sur l’économie nationale ; l’élaboration des comptes nationaux et des analyses économiques ; le suivi de la conjoncture, de l’évolution de la production des prix ; la réalisation d’études sectorielles et régionales ; l’élaboration des statistiques du commerce extérieur et la production des statistiques économiques sectorielles non prises en charge par d’autres structures.

« Nous mettons tout en œuvre pour produire les résultats préliminaires du processus de réévaluation du PIB et les résultats finaux dans le premier trimestre de 2020 ainsi que pour l’élaboration des comptes nationaux sous le nouveau Système de comptabilité nationale 2008 avec une nouvelle année de base qui sera 2016 pour ce qui concerne le Togo », a précisé M. Hevi.

A l’INSEED, c’est aussi l’archivage des documents et la satisfaction des demandes spécifiques d’information statistiques, la réception et le traitement des publications acquises pour le centre de documentation.

Ce service est confié à la Direction du management et de l’information statistique. Dirigée par Dyen Guema, cette Direction mène des activités qui concourent à l’intensification de l’utilisation des TICs en matière de développement de la statistique telle que la maintenance informatique et l’assistance aux utilisateurs, l’installation des interphones dans certains bureaux, la gestion du site et de la connexion internet.

A celles-ci s’ajoute la Direction du budget, du patrimoine et des ressources humaines. La direction dont a en charge Koffi Dossavi est une direction transversale chargée d’élaborer et d’exécuter le budget de l’INSEED. Elle est aussi chargée de la gestion et de la planification des ressources ainsi que le suivi des politiques institutionnelles.

Champ du SSN et rôle du Conseil National de la Statistique (CNS)

Le SSN est constitué par les producteurs, les utilisateurs, les fournisseurs et les organes de coordination. Les producteurs sont un organe central que composent des  services sectoriels, des départements ministériels, des établissements publics et parapublics, la banque centrale.

Les utilisateurs sont l’administration publique, la société civile, les étudiants, les chercheurs, les privés et les partenaires au développement. Les fournisseurs sont les ménages et entreprises alors que les organes de coordination regroupent le CNS et les organes consultatifs spécialisés.

Pour ce qui est du CNS dont la présidence est assurée par Demba Tignokpa, ministre en charge de la planification, cet organe a été mis en place par décret N°2012-269/PR du 7 novembre 2012. Le CNS regroupe 15 membres.

Sa mission est de définir les orientations générales de la politique statistique nationale, d’examiner et d’approuver le programme d’activités statistiques. C’est également le CNS qui attribue le visa à toutes les opérations statistiques sur le territoire national.

Les statistiques sont incontournables

Tchiou Animaou est le secrétaire général de l’INSEED. Evoquant les services déconcentrés de l’Institut il rappelle que la statistique est une utilité capitale pour la politique de développement de toute nation.

Il définit la statistique comme le miroir du développement. C’est dans la statistique que le développement se retrouve, car selon lui,  de bonnes statistiques donnent des orientations pour un bon développement.

De ce fait, M. Animaou révèle que le Togo ne peut réaliser son Plan national de développement (PND) sans se référer à la statistique, base primordiale de toute politique de développement.

« La mise en œuvre du PND, ne serait efficace que s’il y a des statistiques fiables qui indiquent le chemin à parcourir. C’est-à-dire d’où on est parti, d’où on va et d’où on doit passer », a-t-il ajouté. 

Par ailleurs le secrétaire général estime  que ces dernières années, l’INSEED a travaillé sur la  finalisation et la diffusion des rapports d’analyse du quatrième recensement Général de la population et de l’habitat (4ème RGPH), l’élaboration et la publication des comptes nationaux définitifs des années 2010 et 2011, la production et la publication du rapport d'analyse de la troisième Enquête démographique et de santé au Togo (EDST III), l’opérationnalisation de l’INSEED et l’élaboration du document de la Stratégie nationale du développement de la statistique (SNDS) pour la période 2016- 2020.

L’Institut se prépare activement pour le 5è RGPH. Un appel a été lancé à l’endroit des populations à cet effet par le directeur général.

« Nous saisissons l’opportunité pour exhorter toute la population en général, les ménages et les unités économiques en particulier à continuer par collaborer avec l’INSEED en réservant un bon accueil aux agents de collecte de l’INSEED et en leur fournissant des informations vraies afin que notre pays puisse disposer des statistiques de qualité pour son développement », a invité Koame Kouassi.

Fermer

Last modified on jeudi, 26 décembre 2019 17:33
FNPT 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer