Sani Yaya Sani Yaya

Sani Yaya: "les décisions d’Abidjan sont un tournant majeur vers l'ECO" Featured

Written by  Déc 26, 2019

Le ministre togolais de l’économie et des finances a informé les membres du Conseil National du Crédit (CNC) des changements en cours concernant le Franc CFA et la coopération monétaire avec la France. C’était à l’occasion de la 4e et dernière réunion de l’année de cet organe. Pour Sani Yaya, les décisions prises à Abidjan représentent un tournant majeur vers la mise en place de l'ECO.

Les pays membres de l'UEMOA, dans la perspective de la mise en œuvre de la monnaie unique de la CEDEAO, ont décidé de remanier profondément les accords qui les lient à la France.

Sani Yaya rappelle que trois décisions ont été prises concrètement. Il s’agit d’abord du changement du nom de la monnaie Franc CFA en ECO, lorsque les pays de l'UEMOA intégreront la nouvelle zone ECO de la CEDEAO. Ensuite, l’arrêt de la centralisation des réserves de change au Trésor Français, la fermeture du compte d’opérations et le transfert à la BCEAO des ressources disponibles dans le compte. Enfin, le retrait de tous les représentants Français dans les organes de décision et de gestion de l’UMOA que sont le Conseil d’Administration de la BCEAO, Commission Bancaire et Comité de Politique Monétaire.

On sait également que les autorités de l'UEMOA ont souhaité, en attendant l'adoption de la monnaie unique de la CEDEAO, conserver deux piliers clefs de la stabilité monétaire de la zone. Il s’agit du maintien du taux de change fixe par rapport à l’euro ; et la garantie de convertibilité illimitée de la monnaie par la France.

Le ministre togolais de l’économie et des finances explique que ces dernières décisions entrent dans l’optique de faire de l’ECO le fondement du dynamisme de l’union économique, ainsi que de la prospérité des populations des pays concernés.

« Je voudrais vous rassurer que ces décisions, qui ont été prises le 21 décembre 2019 à Abidjan, représentent un tournant majeur vers la mise en place de l'ECO et n’affectent en rien l’usage quotidien du Franc CFA par les populations et les entreprises de l'UEMOA », a rassuré M. Yaya.

Fermer

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer