Print this page
Manawezoué Patasse, Secrétaire générale du SYNBANK Manawezoué Patasse, Secrétaire générale du SYNBANK © Togobreakingnews

Togo: SYNBANK lance 72 heures de grève contre les directeurs de NSIA Featured

Written by  Jui 15, 2019

Le  Syndicat des employés et cadre de banques, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK) veut à tout prix les têtes de Chantal Bosso et de Constant Yao Djeket respectivement directeur NSIA IARDT et NSIA Vie. Le Syndicat a organisé vendredi à son siège sis à Lomé une assemblée générale extraordinaire peu de jours seulement après avoir sommé les deux directeurs de quitter le Togo. Au terme de la rencontre, un mot d’ordre de grève de 72 heures reconductible a été décidé. La grève sera observée par tous les  banquiers, les assureurs et les institutions de microfinance du Togo.

La grève du SYNBANK prend effet à partir du mardi 25 juin prochain. Elle sera lancée conjointement avec la SYNASUR pour protester contre le non-respect des dispositions de l’article 45 par le Conseil d’administration NSIA IARDT et NSIA Vie ayant pour corolaire le travail dans l’irrégularité des deux directeurs généraux pour défaut de permis de travailler au Togo.

« Nous observerons une grève les 25, 26 et 27 juin prochains pour exiger le départ à la tête des institutions (NSIA IARDT et NSIA Vie, la Compagnie d’assurance NSIA au Togo, ndlr)  des deux directeurs généraux afin de faire les formalités de permis de travail.  Si les doléances ne sont pas satisfaites, la grève sera reconduite », annonce le rapport final de l’AG lu par Awoula Baba, secrétaire général adjoint du Syndicat.

Il s’agira également pour les grévistes de manifester contre le non-respect par les Directeurs de NSIA Assurances des injonctions des autorités en charge du travail. Dans ces conditions, précise M. Baba, tous les actes pris par ces représentants des employeurs sont nuls et de nul effet.

Le SYNBANK entend réclamer aussi la réintégration sans condition des 9 employés de NSIA licenciés avec payement des préjudices pour harcèlement moral équivalent à 60 mois de salaire brut dont les prélèvements fiscaux et sociaux sont à la charge de la société.

La population togolaise est invitée à prendre des dispositions pour ne peut être la principale victime de ces mouvements qui démarreront dans la période du virement des salaires.

« Notre grève sera sèche. Il n’y aura pas de service minium. C’est dire que sur toute l’étendue du territoire national, ni les banquiers, ni les assureurs ni les institutions de microfinance ne travailleront durant les 3 jours. Même les guichets automatiques seront fermés. Avis donc à la population ! », a prévenu Manawezoué Patasse, la Secrétaire générale du SYNBANK.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356