Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Sani Yaya, ministre de l'économie et des finances Sani Yaya, ministre de l'économie et des finances

Togo: le gouvernement adopte un projet de budget de 1.461,0 milliards FCFA pour 2019 Featured

Written by  Oct 04, 2018

Le gouvernement togolais a adopté mercredi en conseil des ministres le projet de loi de finances, gestion 2019. Ce projet s’équilibre en recettes et en dépenses à 1.461,0 milliards de francs CFA contre une prévision de 1.311,0 milliards de francs CFA en 2018. Un projet de budget qui tient compte de l’environnement économique international et de l’évolution de l’économie nationale à fin juin 2018.

Dans le communiqué ayant sanctionné les travaux, il est expliqué que les prévisions budgétaires 2019 s’appuient, comme par le passé, sur les orientations de la politique économique et sociale du gouvernement et sur le cadrage macro-budgétaire cohérent avec le programme triennal soutenu par la Facilité élargie de crédit (FEC) conclu le 05 mai 2017 avec le Fonds Monétaire International (FMI).

Selon les autorités, l’élaboration du présent projet de budget 2019 tient compte de l’environnement économique international et de l’évolution de l’économie nationale à fin juin 2018.

Selon la même, il est indiqué qu’en 2019, l’activité économique évoluera dans un environnement marqué par la mise en œuvre des projets dans le Plan national de développement (PND 2018-2022). Un nouveau programme qui articulé en trois principaux axes. Au niveau de l’axe stratégique 1, l’ambition est de mettre en place un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région. L’objectif visé au niveau de l’axe stratégique 2 est de développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives. Enfin l’axe stratégique 3 est tourné vers la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion.

« La croissance économique sera tirée par la consommation finale des ménages et les investissements privés. Un effort sera fait pour maintenir les investissements publics à un niveau acceptable tout en procédant à une gestion prudente et efficiente des dépenses publiques », lit-on dans le communiqué.

Le taux de croissance projeté en 2019 est de 5,1% contre 4,9% en 2018.

Le gouvernement prévoit des recettes budgétaires jusqu’à 881,0 milliards de francs CFA contre des dépenses budgétaires de 895,0 milliards de francs CFA. Ce qui dégagera un solde budgétaire déficitaire de 13,9 milliards de francs CFA.

De même, les ressources de trésorerie sont estimées à 576,8 milliards de francs CFA contre des emplois de 562,9 milliards de francs CFA.

« Il en résulte un solde excédentaire de trésorerie de 13,9 milliards de francs CFA. Ce solde excédentaire finance le solde budgétaire déficitaire », ajoute le communiqué.

Au finish, le projet de loi de finances pour la gestion 2019 s’équilibre en recettes et en dépenses à 1.461,0 milliards de francs CFA contre une prévision de 1.311,0 milliards de francs CFA en 2018. Soit une hausse de 11,5% sous l’effet notamment de la hausse des opérations de trésorerie qui sont passées de 475,6 milliards de FCFA en 2018 à 576,8 milliards de FCFA en 2019 soit une progression de 17,5%.

Les autorités togolaises veulent exécuter rigoureusement cette loi de finances pour objectif d’éviter tout dérapage préjudiciable à la stabilité macroéconomique. Ainsi, comptent-elles poursuivre l’assainissement des finances publiques et à prendre toutes mesures permettant l’accélération de la croissance économique. Le but est d’être en mesure d’assurer une prise en charge adéquate de la demande sociale.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on jeudi, 04 octobre 2018 08:11
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook